Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Bienvenue

Citations Antiques est un site ayant pour but la diffusion du savoir des auteurs antiques à travers leurs citations.

Il s'agit également d'une communauté permettant aux membres de partager ce savoir en ajoutant des citations, en créant des listes de favoris et bien plus encore. N’hésitez pas à vous inscrire pour profiter pleinement du site.

Les dernières citations

  • Quant aux vertus, nous les acquérons d'abord par l'exercice, comme il arrive également dans les arts et les métiers.

  • Pour tout ce qui nous est donné par la nature, nous n'obtenons d'elle que des dispositions, des possibilités ; c'est à nous ensuite à les faire passer à l'acte.

  • Ne ris pas beaucoup, ni de beaucoup de choses, ni avec excès.

  • Si tu le peux, ramène par tes discours les entretiens de ceux avec qui tu vis sur des sujets convenables. Si tu te trouves isolé au milieu d’étrangers, garde le silence.

  • De même que nous voyons l'abeille se reposer sur toutes les fleurs, pour recueillir de chacune les sucs les plus exquis ; ainsi l'homme doit recueillir de toutes parts les sucs précieux de la science.

  • Nous devons aspirer à tout ce qui est noble et généreux.

  • Tout s'accomplit selon la nature du Tout, et non selon quelque autre nature qui envelopperait le monde par le dehors, qui serait au dedans enveloppée par lui, ou qui serait à part et distincte.

  • Le principe directeur est ce qui s'éveille de soi-même, se dirige et se façonne soi-même tel qu'il veut, et fait que tout événement lui apparaît tel qu'il veut.

  • Le plaisir est un retour, disait-on, et ce retour replace l'être dans sa nature primitive. Par suite, l'état ordinaire d'une mauvaise nature est un état mauvais, de même que l'état ordinaire d'une bonne nature est un bon état.

  • Si le plaisir est le retour d'un état contre nature à l'état naturel pour un être quelconque, il s'en suit que ce qui plaira le plus à une mauvaise nature sera aussi un mauvais plaisir.

  • Si tu souhaites que dure une amitié, dans une maison où tu pénètres comme maître, comme frère ou comme ami, en quelque lieu que tu ailles, garde-toi d'approcher des femmes ; les choses dont elles s'occupent tournent mal.

  • Si tu es grand après avoir été petit, si tu es riche après avoir été pauvre, sache rester simple. Parvenu au premier rang, n'endure pas ton cœur à cause de ton élévation ; tu n’es que l'intendant des biens de dieux.

  • L'homme inique est en abomination aux justes, et celui dont la voie est droite est en abomination aux méchants.

  • Beaucoup de gens recherchent la faveur de celui qui domine, mais c'est l’Éternel qui fait droit à chacun.

  • On ne manque pas de compagnons pour manger et pour boire ; mais, pour les choses sérieuses, on en trouve beaucoup moins.

  • Il ne faut jamais faire d'un méchant son ami ; il faut le fuir constamment, comme un port dangereux.

  • Parjure pour parjure, c'est la règle de l'équité ; la femme abusée ne doit s'en prendre qu'à elle-même de la trahison dont elle donna l'exemple.

  • Trompez des trompeuses. Les femmes, pour la plupart, sont une race perfide ; qu'elles tombent dans les pièges qu'elles-mêmes ont dressés.

  • Il faut bien entreprendre la guerre, lorsqu'il n'est plus permis de conserver une paix respectée et tranquille ; mais, après la victoire, on doit épargner ceux qui n'ont été ni cruels ni barbares dans la lutte.

  • Il faut observer que les contestations qui divisent les hommes peuvent se soutenir ou par la raison ou par la force. La première voie appartient en propre à l'homme tandis que la seconde est celle des animaux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus