Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Bienvenue

Citations Antiques est un site ayant pour but la diffusion du savoir des auteurs antiques à travers leurs citations.

Il s'agit également d'une communauté permettant aux membres de partager ce savoir en ajoutant des citations, en créant des listes de favoris et bien plus encore. N’hésitez pas à vous inscrire pour profiter pleinement du site.

Les dernières citations

  • Que ta maigreur décèle encore les tourments de ton âme ; ne rougis pas même de couvrir ta brillante chevelure du voile des malades. Les veilles, les soucis et les chagrins qu'engendre un violent amour maigrissent un jeune homme.

  • De même tout amant doit être pâle : la pâleur est le symptôme de l'Amour, c'est la couleur qui lui convient : que, dupe de ta pâleur, ta maîtresse prenne un tendre intérêt à ta santé.

  • L'injustice se commet ou par fraude ou par violence, la fraude semble être l'injustice du renard, la violence celle du lion ; que l'une et l'autre sont tout à fait indignes de la nature de l'homme ; mais que la fraude a quelque chose de plus odieux.

  • Rappelons-nous aussi que nous avons des devoirs à remplir envers les gens de la plus basse condition.

  • J'exècre l'apparence : elle ressemble aux dieux joliment plaqués d'or, alors que par-dessous, ce n'est qu'un bois rugueux.

  • Je ne saurai prétendre admirer ce cadavre orné et parfumé, car au bûcher le feu viendra le consumer et le réduire, en fait, au même tas cendré qu'un type miséreux.

  • J'ambitionne la possession des vertus privées et sans éclat : elles font le tourment de l'envieux, qui se consume en voyant au faîte du bonheur l'homme simple et tranquille, à l'abri de ses cruelles atteintes.

  • Je borne mes désirs aux biens que les dieux ont mis à ma portée ; et quand je réfléchis que de tous les avantages que procurent à l'homme les institutions politiques, je plains le sort des princes et des rois.

  • On n’est uniquement maître que de ce qu’on a aussi le pouvoir de ne pas faire.

  • Nous nous appliquerons à la vertu, assurés que nous serons qu’il dépend de nous de devenir meilleurs ou pires.

  • La charité ne périt jamais. Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra.

  • La charité est patience ; elle est douce ; la charité n'est point envieuse ; la charité n'use point d'insolence ; elle ne s'enorgueillit point.

  • Si nous ne connaissons à fond la nature des choses, il nous sera impossible de défendre l'autorité de nos sens.

  • Si nous possédons une solide et vraie connaissance des choses, nous demeurerons toujours inébranlables dans nos sentiments, sans qu'aucune force d'éloquence puisse nous en faire dévier.

  • Une vie libre ne peut pas acquérir de grandes richesses, parce que la chose n’est pas facile sans se faire le serviteur des assemblées populaires ou des monarques.

  • Soyons en sympathie avec nos amis non en gémissant, mais en méditant.

  • Toute terre ne peut porter toute espèce de plantes.

  • Celui dont je me fais l'idée comprendra sans peine ce qu'on lui enseigne, il interrogera même quelquefois ; mais son allure sera plutôt de suivre que de courir en avant. Ces espèces d'esprits précoces n'arrivent presque jamais à maturité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus