Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Bienvenue

Citations Antiques est un site ayant pour but la diffusion du savoir des auteurs antiques à travers leurs citations.

Il s'agit également d'une communauté permettant aux membres de partager ce savoir en ajoutant des citations, en créant des listes de favoris et bien plus encore. N’hésitez pas à vous inscrire pour profiter pleinement du site.

Les dernières citations

  • Évitez de rien entreprendre dont vous puissiez vous repentir.

  • Le maître lui-même, si toutefois il songe plus à se rendre utile qu'à briller, a bien soin, en maniant des esprits encore neufs, de ne pas surcharger d'abord leur faiblesse, mais de tempérer ses forces et de descendre à leur intelligence.

  • Un élève qui n'en est encore qu'aux premiers éléments osera difficilement élever ses espérances jusqu'à son maître, et aspirer à reproduire une éloquence qu'il regarde comme le type de la perfection.

  • Use sobrement de ce que tu possèdes, et, par de folles profusions, ne te condamne pas toi-même à l'indigence.

  • Ne reçois point en dépôt le butin du brigand. Celui qui vole et celui qui recèle sont coupables du même crime.

  • Le sommeil est l'oisiveté de l'âme - qu'on l'appelle bonne ou mauvaise -, à moins que certains faibles mouvements n'arrivent jusqu'à elle, auquel cas les songes des gens comme il faut sont meilleurs que ceux du premier venu.

  • Les sommités médicales consacrent beaucoup d'efforts à la connaissance générale du corps humain. Il faut donc que l'homme politique, de son côté, porte son attention sur l'âme.

  • Quant aux libations, aux sacrifices, aux offrandes, il faut toujours suivre les lois de sa patrie, être en état de pureté, n’avoir pas de nonchalance ni de négligence, ne pas rester trop en deçà de ses moyens ni aller au delà.

  • La piété est fondée sur l’intérêt ; par conséquent, quand on s’applique à donner la direction qu’il faut à ses désirs et à ses aversions, on s’applique par là même à être pieux.

  • Le destin a condamné tous les hommes à mourir ; mais mourir glorieusement est un privilège que la nature a réservé pour les hommes vertueux.

  • Faites en sorte que vos jours s'écoulent avec sécurité, mais, s'il vous faut braver les dangers de la guerre, tâchez de les traverser en vous couvrant de gloire, et ne sauvez pas vos jours aux dépens de votre honneur.

  • Tu peux toujours donner un cours régulier à ta vie, puisque tu peux aussi suivre le droit chemin et que tu peux encore concevoir et agir selon le droit chemin.

  • Tout ce que tu vois à portée de ta chair et de ton faible souffle, n'est ni à toi, ni dépendant de toi.

  • Le plaisir accompagne toujours les actes du bien, quels qu'ils soient.

  • Tout plaisir n'est pas un bien indistinctement.

  • Méfie-toi de tes subordonnés et de tes proches. Ne compte que sur toi-même. Personne ne t'aidera, le jour du malheur.

  • N'aie confiance en personne ; tu n'auras ni frère ni sœur. C'est celui à qui tu auras beaucoup donné qui te trahira, c'est le pauvre que tu auras enrichi qui te frapperas dans le dos, c'est celui à qui tu auras tendu la main qui fomentera le trouble.

  • La verge et la correction donnent la sagesse, mais l'enfant livré à lui-même fait honte à sa mère.

  • Un roi qui juge fidèlement les pauvres aura son trône affermi pour toujours.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus