Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Bienvenue

Citations Antiques est un site ayant pour but la diffusion du savoir des auteurs antiques à travers leurs citations.

Il s'agit également d'une communauté permettant aux membres de partager ce savoir en ajoutant des citations, en créant des listes de favoris et bien plus encore. N’hésitez pas à vous inscrire pour profiter pleinement du site.

Les dernières citations

  • Rien de difficile à connaître comme un homme aux fausses couleurs ; rien ne demande plus de prudence.

  • Quel amant expérimenté ignore combien les baisers donnent de poids aux douces paroles ?

  • Les larmes sont aussi fort utiles en amour ; elles amolliraient le diamant.

  • On doit se montrer généreux pour ceux qu'on a vaincus, il faut recevoir en grâce, lors même que la brèche est déjà ouverte, ceux qui déposent les armes et viennent se remettre à la merci des généraux.

  • À mon avis, il faut toujours accepter une paix honorable qui est franchement offerte.

  • Ô Zeus, dieu vénéré, terrible est l'espérance !

  • Quand on aime on devient un être bien meilleur.

  • Les voies des dieux sont courtes et l'exécution de leurs desseins rapide.

  • La sage persuasion fait jouer des ressorts cachés pour servir les desseins d'une honnête passion, et les dieux comme les hommes rougiraient de ne pas couvrir du voile de la pudeur le mystère des premières amours.

  • Si le destin ne règle pas toutes choses, il n’y a plus d’ordre assuré et inviolable du monde.

  • Récompenser c’est honorer, punir c’est corriger. Si donc toutes choses n’arrivent pas fatalement, il n’y a lieu ni de rémunérer, ni de redresser.

  • Il est encore une source féconde de sollicitudes, c'est le pénible soin qu'on prend de se composer et de ne se jamais montrer tel qu'on est, comme font tant d'hommes dont toute la vie est un mensonge, une représentation de théâtre.

  • Je ne veux pleurer ni l'homme qui est dans la joie ni celui qui verse des larmes : le premier a séché les miennes ; l'autre, s'il en répand, n'est plus digne d'en obtenir de moi.

  • Pour Épicure, le sage est toujours heureux. Il est borné dans ses désirs ; il méprise la mort ; il pense des dieux immortels ce qu'il en faut croire, mais sans aucune terreur.

  • Si de graves maladies du corps sont un obstacle à l'agrément de la vie, à combien plus forte raison les maladies de l'esprit n'en seront-elles pas un ?

  • Très belle aussi est la vue de ceux qui nous sont proches, quand les liens premiers de parenté concourent à l’union : car elle produit beaucoup de zèle en vue de cela.

  • Tout homme sort de la vie comme s’il venait juste de naître.

  • Vous vaincrez plutôt par la prudence que par l'emportement.

  • Bien des gens trouvent un conseil ; les habiles en tirent parti.

  • Respecte la pureté des tendres vierges ; ne leur prends pas même la main avec violence.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus