Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Thèmes

Divers

Citations sur ce thème

(718)
  • Le plus cruel des maux est, dit-on, d'avoir connu le bonheur et les joies de la patrie et de se voir contraint par la dure nécessité aux rigueurs de l'exil.

  • L'homme de bien est toujours favorable au message dont il se charge.

  • Les besoins qui ont une source tout à fait naturelle, sont aisés à contenter, sans faire tort à personne.

  • Pour ceux à qui les trésors de l'esprit ou de la fortune sont échus, la libéralité leur convient mieux, car avec elle ils se concilient l'estime et l'amour de leurs semblables, qui est le plus solide fondement du repos de la vie.

  • Le même temps est à la fois celui de la naissance du plus grand bien et celui de la délivrance.

  • Les yeux sont aveugles, lorsque l’esprit s’occupe d’autre chose.

  • L'esprit veut être sans cesse excité, aiguillonné. Il languit dans l'isolement, et se rouille, pour ainsi dire, dans les ténèbres, ou bien il s'enfle d'une vaine présomption.

  • Appelé à vivre dans le mouvement du monde et au grand jour des affaires publiques l'orateur doit, avant tout, s'accoutumer dès l'enfance à ne point redouter les hommes, et à ne point s'étioler dans l'ombre d'une vie solitaire.

  • Ce qui est excellent n'admet pas la louange, mais seulement une qualification plus élevée et plus appropriée.

  • — « Mon frère me fait tort. » — Eh bien, alors observe les rapports qui sont établis entre toi et lui ; ne t'occupe pas de ce qu'il fait, mais de ce que tu dois faire pour que ta volonté soit dans un état conforme à la nature.

  • Croyez qu'il n'y a rien de stable dans les choses humaines ; et vous ne vous laisserez point enivrer par les faveurs de la fortune, ni abattre par ses rigueurs.

  • Il faut avouer que nous sentons mieux nos prospérités et nos adversités que celles d'autrui, qui nous semblent si fort éloignées de nous ; et que nous avons, pour juger des intérêts de nos semblables et des nôtres, deux poids et deux balances.

  • Solitude ! Ah ! la belle condition pour celui qui refuse une vie déréglée ; c'est vrai, je vous avoue ma satisfaction de me voir entouré de tout ce qui me plaît.

  • Dans un convoi funèbre, les pleureuses à gages crient et gesticulent plus que la famille, dont la douleur est vraie. Le flatteur, qui au fond se moque, se montre plus ému que celui qui, sincèrement, approuve.

  • Ce n'est point à notre épée ni aux débats sanglants de la guerre, mais à notre droit que nous devons en appeler pour diviser entre nous l'honorable héritage de nos ancêtres.

  • Nous ne disons que quelqu'un a bien agi, qu'autant qu'ayant la possibilité d'aller au pire, il a choisi et exécuté le meilleur.

  • Les hommes sans esprit et sans ressources, l'injustice ne les peut servir, car ou ils manqueront des moyens d'atteindre leur but, ou leurs succès seront bientôt évanouis.

  • La droite raison invite donc à la justice, à l'équité, à la bonne foi ceux qui ont un esprit sain.

  • Celui qui dit que tout arrive par la nécessité n'a rien à reprocher à celui qui dit que tout n'arrive pas par la nécessité, puisqu'il dit que cela même arrive par la nécessité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus