Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique

Les dernières citations

  • Coupe le mal dans sa racine ; guéris la plaie avant qu'elle soit envenimée.

  • Ne compose pas de poisons ; ne consulte pas de livres de magie.

  • Ce n'est ni par un effet de la nature, ni contrairement à la nature que les vertus naissent en nous ; nous sommes naturellement prédisposés à les acquérir, à condition de les perfectionner par l'habitude.

  • Aucune des vertus morales ne naît naturellement en nous.

  • Garde ordinairement le silence, ou ne dis que ce qui est nécessaire et en peu de mots.

  • Retrace-toi dès maintenant un genre de vie particulier, un plan de conduite, que tu suivras, et quand tu seras seul et quand tu te trouveras avec d’autres.

  • S'il peut être permis à un mortel d'interpréter la pensée des dieux, je crois que c'est surtout dans leur manière d'agir avec les hommes issus de leur sang qu'ils ont manifesté leurs sentiments à l'égard des méchants et des hommes vertueux.

  • On éprouve moins d'indignation contre ceux qui se livrent ouvertement au désordre que contre ceux qui prétendent être vertueux, tandis que rien ne les distingue des hommes du vulgaire.

  • Les natures des êtres animés sont très diverses ; elles sont bonnes et mauvaises : et, par exemple, celle de l'homme est bonne, celle du loup ou de tel autre animal féroce est mauvaise.

  • Le plaisir est bon génériquement, bien que nous ne nous cachions pas qu'il y ait des plaisirs mauvais.

  • Les méchants ont un cœur insatiable. Qu'on leur refuse une seule chose, et tous les bienfaits d'autrefois s'échappent de leur âme ingrate.

  • Celui qui oblige des méchants, compterait vainement sur leur reconnaissance.

  • Conservez vos amis tels qu'ils sont, pour ne pas paraître avoir fait mauvais choix, ou être constants après en avoir de bons.

  • Si tu ne fais que poser dans la balance le fardeau des chagrins, sans jamais faire cas des points avantageux, l'hymen te semblera la pire des démences.

  • Tu prétends que la femme est une dépensière. L'économie n'est point le fort du mariage, j'en conviens. Mais celui qui prête ce serment sera comblé de biens, il aura des enfants.

  • Insensé ! Le bonheur ne dépend point de la volonté des mortels : Dieu seul est le dispensateur ; c'est lui dont la justice, distribuant également les biens et les maux, sait quand il lui plaît élever l'un, abaisser l'autre sous sa main puissante.

  • La satiété est mère du dégoût.

  • Il est manifeste que pour ceux qui conformeront à la loi les mouvements de leur appétit, cette loi même sera nécessairement au nombre des causes déterminantes.

  • Ce sont choses contraires que le destin et la loi, s'il est vrai que la loi ordonne ce qu'il faut faire et défende ce qu'il ne faut pas faire, parce qu'il est constant que ceux qui agissent ont le pouvoir d’obéir à ses commandements.

  • Le sage ne souffre pas plus s'il est torturé que si son ami est mis à la torture.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus