Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique

Les dernières citations

  • Vivre avec des criminels, c'est s'exposer à mourir avec eux.

  • C'est se rendre coupable que de cacher un scélérat et de procurer au crime l'impunité.

  • Le bonheur possède une nature hautement honorable et divine.

  • Le bonheur appartient à la classe des biens honorables et parfaits.

  • Il est impossible à celui qui croit qu'on lui nuit, d'aimer ce qui paraît lui nuire, comme il est impossible d'aimer le dommage en lui-même.

  • Tout être animé est naturellement porté à fuir et à éviter ce qui lui paraît un mal et ce qui le cause, et d’autre part, à rechercher et à aimer ce qui lui parait un bien et ce qui le procure.

  • L'homme de bien ne redoute que l'infamie.

  • Le terme de la vie doit être la terreur des méchants.

  • Si le plaisir paraissait n'être pas un bien, uniquement parce qu'il était une génération, et qu'aucun plaisir ne soit génération, on peut affirmer que le plaisir est un bien.

  • Le besoin est toujours une peine ; et nous soutenons qu'on peut avoir du plaisir sans la peine, et avant la peine ; de sorte que le plaisir, selon nous, ne serait pas, comme on le prétend, un apaisement du besoin, un changement du besoin en satisfaction.

  • Même en cherchant dans tout le monde, tu n'en trouveras pas tant qu'un seul vaisseau ne puisse les contenir tous, de ces hommes dont la langue et les yeux sont le siège de la pudeur, que l'amour du gain n'entraîne à rien de honteux.

  • Tu n'en trouveras pas beaucoup qui se montrent, dans les conjonctures difficiles, des compagnons fidèles, qui, s'unissant de cœur à un ami, osent accepter le partage et des biens et des maux.

  • Vivre avec des flatteurs, c'est ressembler à des agneaux abandonnés au milieu des loups.

  • Un lien solide existe entre vie et souffrance ; la douleur s'insinue même dans l'opulence ; même sous les lauriers de gloire elle survient. Et pour les indigents c'est un rude gardien qui vous retient toujours sans nulle complaisance.

  • Oui, le raisonnement, belle chose, mon père ! Par le raisonnement, on règle ses affaires. C'est par lui qu'on devient un magistrat modèle, Un grand législateur, un général aussi, un homme généreux dévoué à autrui.

  • Le sage soutient mieux que tout autre l'éclat de cette puissance que les dieux lui confient.

  • Quelle n'est pas la puissance des richesses quand le mortel que la fortune en a comblé sait leur associer la vertu et par elles grossir la foule des amis qui l'entourent !

  • La récompense est le prix du mérite et le châtiment une correction. Il ne s'ensuit donc pas, s'il y a un destin, qu'il n'y ait ni prix du mérite ni correction.

  • Ce qui est louable est digne de récompense, ce qui est blâmable mérite punition. Il ne s'ensuit donc pas, s'il y a un destin, qu'il n'y ait ni récompense ni punition.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus