Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de l'Antiquité

Les 20 dernières citations

  • Ne verse pas tes bienfaits sur les méchants ; c'est semer sur les vagues de la mer.

  • Il faut exercer nos activités d'une manière déterminée ; car les différences de conduite engendrent des habitudes différentes.

  • À force d'affronter les situations dangereuses et de nous habituer à la crainte et à l'audace, nous devenons courageux ou pusillanimes.

  • Si l’on vient te dire qu’un tel dit du mal de toi, ne cherche point à te justifier sur ce qu’on te rapporte, réponds seulement : « Il faut qu’il ne soit pas au courant de ce qu’on peut encore dire sur mon compte ; autrement il ne se serait pas borné là. »

  • Ne prends pour les besoins du corps que ce qui est strictement nécessaire, en fait de nourriture, de boisson, de vêtement, de logement, de domestiques. Tout ce qui est d’ostentation et de luxe, supprime-le.

  • Beaucoup d'ouvrages qui avaient fait concevoir de hautes espérances lorsqu'ils étaient encore renfermés dans la pensée de leurs auteurs, n'ont obtenu qu'une renommée très inférieure à celle dont ils avaient donné l'espoir.

  • Vous présenter sur la conduite de chaque affaire des conseils pour la diriger avec prudence, en assurer le succès, en prévenir les conséquences funestes, est le devoir des hommes qui sont habituellement près de vous.

  • Toutes les fois que les choses te semblent trop dignes de confiance, mets-les à nu, rends-toi compte de leur peu de valeur et dépouille-les de cette fiction qui les rend vénérables.

  • Si tu avais en même temps une marâtre et une mère, tu aurais des soins pour la première, mais c'est pourtant vers ta mère que tu ferais un retour assidu. Il en est de même en ce moment pour toi, de la cour et de la philosophie.

  • Dans la nature entière, il n'est pas un être qui ne désire le bien ; et puisque tous désirent aussi le plaisir, il s'ensuit que le plaisir est génériquement bon.

  • L'ambitieux est celui qui veut tout avoir pour lui seul, et par là surpasser le reste des hommes. Si donc le plaisir est véritablement le bien, il doit être, dans cette théorie, quelque chose d'analogue à l'égoïsme de l'ambitieux

  • Une parole sage est plus cachée que l’émeraude. Pourtant on la trouve auprès d’humbles serviteurs qui broient le grain.

  • Qu’on ne mette pas la crainte chez l’homme, qu’on lui procure une vie au sein de la paix, et que l’on obtienne qu’il donne volontiers ce qu’on lui prenait en l’effrayant.

  • Le mortel qu'un dieu daigne conduire voit toujours un commencement prospère couronné d'une fin glorieuse.

  • Louez avec franchise même un ennemi, lorsqu'il s'est signalé par de brillants exploits.

  • Rien ne vaut un père, une mère, pour ceux qui ont souci de la sainte justice.

  • Ne souhaite point d'exceller par la puissance, par la richesse. Il suffit à l'homme d'un peu de bonne fortune.

  • Le temps présent est semblable à la boule d'argile, le temps passé à la poussière de la terre, et le temps futur à la cruche.

  • Considérer la femme d'autrui comme une mère, considérer le bien d'autrui comme du feu, considérer tous les êtres comme ses parents.

  • Si la pudeur ne permet pas à la femme de faire les avances, en revanche c'est un plaisir pour elle de céder aux attaques de son amant.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus