Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de l'Antiquité

Les 20 dernières citations

  • Prend conseil auprès de l'ignorant comme du savant car on n'atteint jamais les limites de l’art et il n'existe pas d’artisan ayant atteint la perfection.

  • Celui qui partage avec un voleur est ennemi de son âme ; il entend la malédiction, et il ne déclare rien.

  • L'orgueil d'un homme l'abaisse, mais celui qui est humble d'esprit obtient la gloire.

  • Les méchants ont un cœur insatiable. Qu'on leur refuse une seule chose, et tous les bienfaits d'autrefois s'échappent de leur âme ingrate.

  • Celui qui oblige des méchants, compterait vainement sur leur reconnaissance.

  • Si vous êtes sages, ne vous jouez que des jeunes filles ; vous pouvez le faire impunément, en observant dans tout le reste la bonne foi.

  • Il importe qu'il y ait des dieux, comme il importe d'y croire. Prodiguons sur leurs autels antiques et l'encens et le vin. Les dieux ne sont pas plongés dans un repos indolent et semblable au sommeil. Vivez dans l'innocence, car ils ont les yeux sur vous.

  • Un homme colère excite des querelles, et un furieux commet beaucoup de péchés.

  • Conservez vos amis tels qu'ils sont, pour ne pas paraître avoir fait mauvais choix, ou être constants après en avoir de bons.

  • Une république doit surtout respecter les droits de la guerre.

  • La vengeance et les représailles doivent avoir des bornes.

  • Si tu ne fais que poser dans la balance le fardeau des chagrins, sans jamais faire cas des points avantageux, l'hymen te semblera la pire des démences.

  • Tu prétends que la femme est une dépensière. L'économie n'est point le fort du mariage, j'en conviens. Mais celui qui prête ce serment sera comblé de biens, il aura des enfants.

  • Insensé ! Le bonheur ne dépend point de la volonté des mortels : Dieu seul est le dispensateur ; c'est lui dont la justice, distribuant également les biens et les maux, sait quand il lui plaît élever l'un, abaisser l'autre sous sa main puissante.

  • La satiété est mère du dégoût.

  • Il est manifeste que pour ceux qui conformeront à la loi les mouvements de leur appétit, cette loi même sera nécessairement au nombre des causes déterminantes.

  • Ce sont choses contraires que le destin et la loi, s'il est vrai que la loi ordonne ce qu'il faut faire et défende ce qu'il ne faut pas faire, parce qu'il est constant que ceux qui agissent ont le pouvoir d’obéir à ses commandements.

  • Il ne dépend que de nous d'ensevelir nos adversités dans un perpétuel oubli, et d'éterniser dans notre mémoire bienfaisante nos prospérités écoulées.

  • Comme l'attente des biens que nous espérons nous donne de la joie, le souvenir de ceux dont nous avons joui est encore du bonheur.

  • Le sage ne souffre pas plus s'il est torturé que si son ami est mis à la torture.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus