Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Thèmes

Mort

Citations sur ce thème

(64)
  • Le destin a condamné tous les hommes à mourir ; mais mourir glorieusement est un privilège que la nature a réservé pour les hommes vertueux.

  • Le poète a la liberté et le droit de se donner la mort ; le sauver malgré lui, c'est le tuer.

  • Bientôt, tu ne seras plus que cendre ou squelette, un nom et pas même un nom ; et le nom n'est qu'un bruit, un écho.

  • Un homme survit après sa mort, et ses actions sont mises en tas à côté de lui.

  • Tous les morts sont égaux et Dieu commande aux âmes. Tous seront reçus dans les demeures éternelles, tous auront une commune patrie et les mêmes lieux attendent et les pauvres et les rois.

  • Un esprit ferme et élevé se trouve affranchi de toute espèce d'inquiétude et d'angoisse, parce qu'il méprise la mort qui remet tous les hommes dans l'état où ils étaient avant de naître.

  • Accorde un peu de terre aux morts privés de sépulture et ne trouble point la paix des tombeaux.

  • À l'égard de toutes les autres choses, il est impossible de se procurer la sécurité, mais, à cause de la mort, nous, les hommes, habitons tous une cité sans murailles.

  • On ne meurt pas heureux quand la vie se prolonge.

  • La mort est un bienfait pour celui qu'elle délivre des maux de la vie.

  • La Mort poursuit le fuyard et n'épargne ni les jarrets ni le dos timide d'une lâche jeunesse.

  • Il est doux et beau de mourir pour la patrie.

  • Si vous partez rapidement d'ici-bas, vous saurez profiter, sans nul doute, des plus merveilleuses provisions de route, sans encombres, de quoi faire un excellent gîte.

  • Aie tous les jours devant les yeux la mort, l'exil et tout ce qui paraît effrayant, surtout la mort, et jamais-tu ne penseras rien de bas, ni ne désireras rien avec excès.

  • La terre s'ouvre également pour le pauvre et pour les enfants des rois.

  • L'homme continue à subsister après avoir atteint le havre de la mort et ses actions sont à côté de lui en un tas.

  • Celui pour qui les dieux ont un peu de tendresse meurt en pleine jeunesse.

  • Le soldat craint la fuite rapide et les flèches du Parthe, le Parthe les chaînes et la puissance Italiques ; mais la violence imprévue de la mort a toujours emporté et emportera toujours les nations.

  • Qui craint la mort ne fera jamais acte d'homme vivant ; mais celui qui sait bien que dès l'heure où il fut conçu son arrêt fut porté, celui-là vivra selon les termes de l'arrêt, et en même temps, fera en sorte que nul événement ne soit imprévu pour lui.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus