Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Thèmes

Vie

Citations sur ce thème

(68)
  • Celui qui, emporté par ses désirs, posséda enfin le bonheur après lequel il a tant soupiré doit se hâter d'en jouir, car il n'est point de signes auxquels l'homme puisse prévoir même les événements d'une seule année.

  • Ballottée sur l'océan de la vie, notre frêle nacelle arrive au terme de la navigation alors seulement que le bonheur nous luit.

  • Très belle aussi est la vue de ceux qui nous sont proches, quand les liens premiers de parenté concourent à l’union : car elle produit beaucoup de zèle en vue de cela.

  • Tout homme sort de la vie comme s’il venait juste de naître.

  • Personne entre les mortels n'est exempt des travaux de la vie ; personne ne le sera jamais.

  • Le terme de la vie doit être la terreur des méchants.

  • Vivre avec des flatteurs, c'est ressembler à des agneaux abandonnés au milieu des loups.

  • Un lien solide existe entre vie et souffrance ; la douleur s'insinue même dans l'opulence ; même sous les lauriers de gloire elle survient. Et pour les indigents c'est un rude gardien qui vous retient toujours sans nulle complaisance.

  • Les choses qui, dans la vie, sont les plus estimées ne sont que vide, pourriture, insignifiance, roquets qui se mordent, enfants qui se chamaillent, qui rient, et qui pleurent aussitôt après.

  • Ne t'illusionne pas sur la longueur des années : ils voient la durée de l'existence comme une heure.

  • La vie est courte par elle-même, mais les malheurs la rendent bien longue.

  • La vie que tu projettes de vivre une fois sorti d'ici-bas, tu peux ici même la vivre. Si toute liberté ne t'en est point laissée, sors alors de la vie, mais toutefois en homme qui n'en souffre aucun mal.

  • Homme de rien du tout que celui aux yeux de qui nombreuses sont les bonnes raisons de quitter la vie.

  • Ne te laisse pas accabler par le malheur ni transporter par les événements heureux. Il faut se défier souvent dans la vie de ce qui parait le plus assuré.

  • Donnez vos soins à tout ce qui intéresse la vie ; mais travaillez surtout à fortifier votre intelligence : un esprit vigoureux dans un corps mortel, c'est la force extrême dans l'extrême faiblesse.

  • Un homme qui désire avoir la belle vie et ne profite pas cependant des bienfaits octroyés par les dieux est un sombre abruti !

  • Il faut tenir peu compte de quoi que ce soit et porter légèrement la vie ; le rire est ici plus humain que les larmes, et c'est mériter mieux de ses semblables de trouver en eux du plaisant que du triste.

  • Certains tout au long de leur vie, préparent ce qui les fera vivre, sans voir en même temps que l'on nous a versé à tous la pharmacie de la naissance, qui est mortelle.

  • L'ignorance de ce qui est bon et mauvais est le principal écueil de la vie.

  • Il vit heureux de peu, celui pour qui brille, sur sa table étroite, la salière paternelle. Ni la crainte ni le désir sordide ne lui ôtent son tranquille sommeil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus