Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Thèmes

Conseil

Citations sur ce thème

(125)
  • Refuse de venir aux repas où tu te trouverais avec des étrangers qui ne sont pas philosophes ; et si l’occasion l’exige, fais bien attention à ne pas tomber dans leurs manières.

  • Dispense-toi de faire des serments, en toute circonstance, si cela se peut, ou au moins dans la mesure du possible.

  • Lorsque la contrainte des circonstances t'a comme bouleversé, rentre au plus tôt en toi-même, et ne t'écarte pas plus longtemps qu'il ne faut de la mesure, car tu seras d'autant plus maître de son accordement que tu y reviendras plus fréquemment.

  • Suis ton cœur aussi longtemps que tu vis.

  • Apprends auprès du sage comme de l’ignorant.

  • Récompenser c’est honorer, punir c’est corriger. Si donc toutes choses n’arrivent pas fatalement, il n’y a lieu ni de rémunérer, ni de redresser.

  • Ne ris pas beaucoup, ni de beaucoup de choses, ni avec excès.

  • Si tu le peux, ramène par tes discours les entretiens de ceux avec qui tu vis sur des sujets convenables. Si tu te trouves isolé au milieu d’étrangers, garde le silence.

  • Il faut se libérer de la prison des occupations quotidiennes et des affaires publiques.

  • Ayez plutôt soin de votre conscience que de votre réputation.

  • Coupe le mal dans sa racine ; guéris la plaie avant qu'elle soit envenimée.

  • Retrace-toi dès maintenant un genre de vie particulier, un plan de conduite, que tu suivras, et quand tu seras seul et quand tu te trouveras avec d’autres.

  • Prend conseil auprès de l'ignorant comme du savant car on n'atteint jamais les limites de l’art et il n'existe pas d’artisan ayant atteint la perfection.

  • Que ton cœur ne soit pas vaniteux à cause de ce que tu sais.

  • Si tu es puissant, agis en sorte que l’on respecte, en fonction de la connaissance et du calme du langage, ne donne d’ordres que lorsque les circonstances l’exigent...

  • Ne sois point timide dans tes promesses, ce sont les promesses qui entraînent les femmes.

  • Ne rassemble pas en plus grand nombre que tu n'en peux nourrir de ces animaux qui aident l'homme à tirer de la terre sa subsistance.

  • Ne te laisse pas entraîner tout entier par l'imagination, mais porte secours aux hommes selon ton pouvoir et suivant leur mérite et, s'ils ont été lésés en des choses ordinaires, ne t'imagine pas que ce soit un malheur, car on a cette mauvaise habitude.

  • Évitez de rien entreprendre dont vous puissiez vous repentir.

  • Méfie-toi de tes subordonnés et de tes proches. Ne compte que sur toi-même. Personne ne t'aidera, le jour du malheur.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus