Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

2656 citations | 100 auteurs | 6 régions
Auteurs de la Grèce antique

Bion de Borysthène

Biographie

Bion est un philosophe cynique scythe originaire de Borysthène (ville ainsi nommée du fleuve Boristhène sur les bords duquel elle est établie). Esprit brillant, il excella surtout dans la satire, n'épargnant aucun lieu commun ni aucune des croyances ou superstitions de son temps. Ses contemporains le considéraient comme athée et Diogène Laërce le comptait parmi les Sophistes. Il est considéré comme le fondateur du genre littéraire de la diatribe qui servit utilement la diffusion de la philosophie populaire. Il entreprit d'accommoder le cynisme à l'hédonisme de Théodore de Cyrène. Il prit violemment parti contre les pratiques religieuses et enseigna que la mort amène l'anéantissement de l'âme.

Bion était le fils d'un citoyen libre et d'une prostituée lacédémonienne, mais tous les membres de sa famille furent vendus comme esclaves, sanction infligée à la suite d'un manquement du père. Bion se trouva alors au service d'un rhéteur, dont il hérite. Après avoir mis le feu à la bibliothèque de son ancien maître, il fuit à Athènes, où il se tourne vers les enseignements de la philosophie. Là, Bion n'est pas seulement séduit par la philosophie des Cyniques : il est d'abord disciple de Cratès et donc opposé aux idées de l'Académie de Platon, puis élève de l'école Cyrénaïque avec Théodore l'Athée, et enfin celles de Théophraste le Péripatéticien.

À la manière d'un sophiste itinérant, Bion a voyagé à travers la Grèce et la Macédoine, et a été admis à la cour du roi de Macédoine, Antigone II Gonatas, pendant une courte période. Il décida ensuite d'enseigner la philosophie pour son compte, quelque temps à Rhodes, et termina ses jours à Chalcis, en Eubée.

De ses nombreux ouvrages n'ont été conservés que quelques fragments et quelques maximes rapportées par divers auteurs. Dans ses Entretiens, d'après Diogène Laërce, il critiquait à la manière de Théodore l'Athée les idées que se faisaient les hommes des dieux. Il a attaqué les dieux, les musiciens, les géomètres, les astrologues, et les riches, et a nié l'efficacité de la prière. Il sembla dépouiller la foi envers les dieux, de toute connotation superstitieuse, du moins jusqu'à l'approche de sa propre mort.

Ses citations

(19)
  • Nous disons que chaque forme d'être a sa forme propre dans le genre qui lui est propre et de façon générale ce n'est pas là un cas unique puisque c'est le cas des objets de la perception sensible, et de ceux que l'on ne saisit que par l'intelligence.

    Fragments
  • Deux choses peuvent nous renseigner sur la Mort, le temps avant notre naissance, et le sommeil.

    Fragments
  • De même qu'un bon acteur joue bien le prologue, bien le milieu et bien le dénouement de la pièce, de même l'honnête homme joue bien le début, bien le milieu et bien la fin de la vie.

    Fragments
  • La Fortune, comme une poétesse, crée des rôles de toutes sortes : le rôle du naufragé, du mendiant, de l'exilé, de l'homme connu, de l'homme inconnu. L'homme de bien doit donc bien jouer le rôle qu'elle lui a attribué, quel qu'il soit.

    Fragments
  • De même qu'il faut, pour le bon acteur, bien jouer son rôle quel que soit celui que lui ait attribué le poète, de même pour l'homme de bien, quel que soit celui que lui ait attribué la Fortune.

    Fragments
  • Les gamins se font un jeu de lancer des pierres aux grenouilles, mais les grenouilles, elles, en meurent vraiment, et non par jeu !

    Maximes
  • Alcibiade est coupable d'avoir, pendant sa prime jeunesse, détourné les hommes de leurs femmes, et, dans son adolescence, détourné les femmes de leurs maris.

    Maximes
  • Les avares prennent soin de leurs biens comme s'ils étaient bien à eux, mais ils évitent de s'en servir, comme s'ils étaient les biens d'autrui.

    Maximes
  • Si vous épousez une laide, vous serez peiné ; si vous épousez une belle, vous serez berné.

    Maximes
  • Dans le monde, celui qui veut être le plus heureux est celui qui a le plus de mal.

    Maximes
  • Il est inutile de nous arracher les cheveux quand nous sommes plongés dans la douleur ; en pareil cas, la calvitie n'est point un remède efficace.

    Maximes
  • Le mal, c'est ne pouvoir supporter le mal.

    Maximes
  • Quand vous écouterez avec la même indifférence les injures et les compliments, vous pourrez croire alors que vous aurez fait des progrès dans la vertu.

    Maximes
  • Honorons la vieillesse, puisque c'est le but auquel nous tendons tous.

    Maximes
  • Tu ne possèdes pas ta fortune, c’est elle qui te possède.

    Maximes
  • L'avarice est la métropole du vice.

    Maximes
  • L'impiété est une mauvaise compagne de la sécurité, puisqu'elle la trahit toujours.

    Maximes
  • L'impiété est la compagne ordinaire de la superstition.

    Maximes
  • La route des enfers est facile à suivre : on y va les yeux fermés.

    Maximes

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus