Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°1547
  • Alcibiade est coupable d'avoir, pendant sa prime jeunesse, détourné les hommes de leurs femmes, et, dans son adolescence, détourné les femmes de leurs maris.

Source

Maximes

Époque

IIIe siècle av. J.-C.

Commentaire

Faisant toujours mention d'Alcibiade, en réponse à la question posée aux sept sages et aux Socratiques : « Est-il bon de prendre femme ? », Bion de Borysthène répliqua : « S'il [Socrate] désirait Alcibiade et ne le toucha point, dit-il, il fut un sot, mais si au contraire il n'en avait réellement pas envie, il n'a rien fait d'extraordinaire. »

Thème

Date d'ajout

Le lundi 9 mars 2015 à 16:00

Citations similaires

  • Chez l'homme tempérant et chez l'homme intempérant, nous faisons cas de la raison, c'est-à-dire de la partie de l'âme douée de raison. Véritablement c'est elle qui leur recommande justement la conduite la meilleure.

  • N'aie, en te présentant au devin, ni désir ni aversion ; ne tremble pas en approchant, sois convaincu que l'événement quelconque qui sera annoncé est chose neutre qui ne te regarde pas.

  • Quand tu as recours à la divination, souviens-toi que, si tu ne sais pas quel sera l'événement, puisque tu viens auprès du devin pour l'apprendre, tu sais, avant de venir, de quelle nature sera cet événement, si du moins tu es philosophe.

  • La substance du Tout est docile et plastique. La raison qui la règle n'a en elle-même aucun motif de mal faire, car elle n'a rien de mauvais, ne fait aucun mal et ne cause aucun dommage à rien. Tout naît et s'achève par elle.

  • Il vous sera toujours difficile de rencontrer un conseiller bienveillant.

  • Quand les méchants se multiplient, le péché s'accroît ; mais les justes contempleront leur chute.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus