Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Thèmes

Nourriture

Citations sur ce thème

(26)
  • Ce n'est pas celui qui mange le plus, mais celui qui digère le mieux, qui jouit de la meilleure santé.

  • La faim est le meilleur des assaisonnements ; elle ne coûte rien, et rend agréables tous les mets.

  • N'assiste pas d’un air morne aux festins publics qu'on célèbre à frais communs. Le plaisir en est très grand et la dépense en est très petite.

  • Quand tu auras trouvé du miel, n'en mange qu'autant qu'il t'en faut, de peur qu'en étant soûlé, tu ne le rendes.

  • Ne regarde pas le vin qui paraît d'un beau rouge, qui fait des perles dans la coupe, et qui coule aisément. Il finit par mordre comme un serpent, et par piquer comme un basilic.

  • Pour qui les Ah ? Pour qui les Hélas ? Pour qui les disputes ? Pour qui les plaintes ? Pour qui les blessures sans raison ? Pour qui les yeux rouges ? Pour ceux qui s'attardent auprès du vin, pour ceux qui vont déguster du vin mêlé.

  • Ne sois pas parmi les buveurs de vin, parmi ceux qui font excès des viandes : car l'ivrogne et celui qui se livre à des excès s'appauvrissent, et l'assoupissement fait porter des haillons.

  • Ne mange pas le pain de celui dont le regard est malveillant, et ne convoite pas ses friandises.

  • Celui qui n'a pas une nourriture suffisante reste assis dans la Leskhè et n'a pas de bonnes pensées.

  • Rassasie-toi de boire, au commencement et à la fin du tonneau, mais non au milieu.

  • Il faut que ceux qui sont assis à un banquet où l'on porte les coupes à la ronde boivent le vin en causant agréablement.

  • Le tendre fruit mûr n’est pas facile à garder : tous y portent la dent, bêtes et hommes, vous le savez, monstres qui volent et monstres qui marchent sur le sol.

  • Le vin est moqueur, les boissons fortes sont tumultueuses ; quiconque en fait excès n'est pas sage.

  • Une victoire à Olympie ne procure à la cité qu'une mince joie, car elle ne lui remplit pas ses greniers.

  • Il faut n'accorder que peu d'attention aux procès et à l'agora quand on n'a point amassé dans sa maison, pendant la saison, la nourriture.

  • Que ton aliment soit ta seule médecine.

  • Et pour tes festins, aie soin de ne les vanter qu'à ceux qui préfèrent la bonne chère à la liberté.

  • Tu manges vite mais tu cours sans te presser : cours donc avec ta bouche et bouffe avec les pieds !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus