Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Auteurs de la Grèce antique

Hippocrate

Biographie

Hippocrate le Grand ou Hippocrate de Cos est un médecin grec du siècle de Périclès, mais aussi philosophe, considéré traditionnellement comme le « père de la médecine » car il est le plus ancien médecin grec sur lequel les historiens disposent de sources. Il a fondé l'école de médecine hippocratique qui a révolutionné intellectuellement la médecine en Grèce antique, en instituant cet art comme une discipline distincte des autres disciplines de la connaissance auxquelles elle avait traditionnellement été rattachée (notamment la théurgie et la philosophie), faisant ainsi de la médecine une profession à part entière.

Cependant, les œuvres des écrivains du corpus, des praticiens de la médecine hippocratique et les actions d'Hippocrate lui-même sont souvent confondues. On sait très peu de choses sur la vie d'Hippocrate, sa pensée et ses écrits. Néanmoins, Hippocrate est couramment décrit comme le parangon du médecin de l'Antiquité. En particulier, il est généralement admis qu'il a fait considérablement avancer l'étude systématique de la clinique médicale en compilant la somme des connaissances médicales des écoles précédentes et en instituant des règles éthiques pour les médecins à travers le serment d'Hippocrate et d'autres travaux.

Le Corpus hippocratique (du latin : Corpus hippocraticum) est une compilation de près de soixante-dix traités de médecine de la Grèce antique, écrit en Ionique (dialecte ionique). La question de savoir si Hippocrate lui-même a été l'auteur du corpus n'a pas été résolue de façon définitive. Mais, ces livres ont probablement été rédigés par ses étudiants et ses disciples. En raison de la variété des thèmes, des styles d'écriture et de la date apparente de rédaction les chercheurs estiment que le Corpus hippocratique n'aurait pas pu être écrit par une seule personne. Pendant l'Antiquité le corpus a été attribué à Hippocrate et son enseignement a en général suivi ses principes, de sorte qu'il est désigné par son nom. Il pourrait s'agir des vestiges d'une bibliothèque de Cos ou d'une collection de manuscrits compilés au IIIe siècle av. J.-C à Alexandrie.

Le Serment d'Hippocrate, un texte sur l'éthique de la pratique médicale, a été attribué dans l'Antiquité à Hippocrate. Il s'agit probablement du document le plus célèbre du Corpus hippocratique. Bien que le serment soit aujourd'hui rarement utilisé sous sa forme originale, il a inspiré d'autres serments similaires et les lois qui définissent les bonnes pratiques et la morale médicale. De tels serments sont aujourd'hui régulièrement prononcés par les diplômés en médecine sur le point d'entrer dans la pratique médicale.

Œuvres

Corpus hippocratique

Ses citations

(8)
  • Chez les athlètes, un état de santé porté à l'extrême est dangereux ; car il ne peut demeurer à ce point, et, puisqu'il ne peut ni demeurer stationnaire, ni arriver à une amélioration, il ne lui reste plus qu'à se détériorer.

    Aphorismes, 3
  • La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile.

    Aphorismes
  • La guerre est la seule véritable école du chirurgien.

    Aphorismes
  • La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin.

    De la nature de l'homme
  • Que ton aliment soit ta seule médecine.

  • C'est la nature qui guérit les malades.

  • Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté.

    Serment d'Hippocrate
  • Si tu es malade, recherche d'abord ce que tu as fait pour le devenir.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus