Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Thèmes

Sagesse

Citations sur ce thème

(103)
  • Une parole sage est plus cachée que l’émeraude. Pourtant on la trouve auprès d’humbles serviteurs qui broient le grain.

  • Les grandes vertus prêtent à de pompeux éloges ; mais peu de paroles suffisent au sage, même dans un vaste sujet.

  • Épicure dit très-bien que la fortune a infiniment peu de prise sur le sage, mais qu'il n'y a point d'affaires si importantes qu'il ne puisse heureusement manier par la force de sa raison.

  • Lorsque les douleurs surviennent, elles ne sont jamais assez fortes pour que le sage ne puisse en faire une juste estime et trouver qu'il a toujours plus de sujets de se réjouir que de s'attrister.

  • Le mépris est plus pénible pour le sage que les mauvais traitements.

  • Le sage ne souffre pas plus s'il est torturé que si son ami est mis à la torture.

  • L'honnête homme, le sage, critiquera les vers faits sans art, condamnera ceux qui sont durs, effacera d'un trait de plume ceux qui manquent de grâce, supprimera les ornements ambitieux, demandera qu'on éclaire les passages obscurs.

  • Le sage soutient mieux que tout autre l'éclat de cette puissance que les dieux lui confient.

  • Le sage, confronté aux nécessités de la vie, sait, dans le partage, plutôt donner que prendre : si grand est le trésor de la suffisance à soi-même qu'il a trouvé.

  • Ouvre les livres, lis et copie la science des sages.

  • L'insensé met en dehors toute sa passion, mais le sage la contient.

  • La sagesse est inspirée par Dieu même. Rien n'est supérieur à la raison qui le conduit.

  • Qui connait la science du sage ne l'attaque pas.

  • L'homme sage n'est pas comme un vase ou un instrument qui n'a qu'un usage ; il est apte à tout.

  • Le sage est un enseignement pour les grands.

  • Le sage seul ne montre au dehors que le bien qu'il reçoit.

  • Celui qui a confiance dans son propre cœur est un insensé, mais celui qui marche dans la sagesse sera sauvé.

  • La vénération pour le sage est un grand bien pour qui le vénère.

  • N'allez pas interpréter à faux ce que disent de moral, de courageux, de magnanime les aspirants de la sagesse ; et d'abord, prenez-y bien garde : autre est l'aspirant, autre est l'adepte de la sagesse.

  • Les bienfaits du sage ne se jettent jamais à des hommes flétris et indignes, comme aussi jamais ne s'épuisent et ne s'éparpillent tellement, qu'à l'aspect de qui les mérite ils ne puissent plus couler à pleine source.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus