Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Thèmes

Plaisir

Citations sur ce thème

(28)
  • Si le plaisir paraissait n'être pas un bien, uniquement parce qu'il était une génération, et qu'aucun plaisir ne soit génération, on peut affirmer que le plaisir est un bien.

  • On peut éprouver du plaisir sans ressentir de besoin.

  • Il y a dans l'âme une partie spéciale qui nous fait éprouver le plaisir, et qui agit en même temps que nous prenons les choses propres à satisfaire notre besoin.

  • Il y a dans l'âme une certaine partie qui nous fait éprouver du plaisir, quand nous prenons les choses dont nous ressentons le besoin.

  • Lorsque, malgré la raison qui nous apprend qu'il faut s'abstenir, on se laisse amollir et entraîner par le plaisir, on se rend beaucoup plus coupable.

  • La vie des gens vertueux ne réclame nullement le plaisir comme je ne sais quel accessoire ; le plaisir, elle le trouve en elle-même.

  • La tempérance regarde les plaisirs ; et l'homme tempérant est celui qui sait dominer leurs dangereux attraits.

  • On n'est pas même bon pour défendre ou venger sa patrie, ni pour soutenir ses amis, quand le cœur penche aux voluptés.

  • La plus honteuse et la plus dure des servitudes est celle du malheureux qui est de corps et d’âme esclave des plaisirs.

  • Quiconque associe la vertu et le plaisir, sans même leur faire part égale, émousse par la fragilité de l'un tout ce que l'autre a de vigueur.

  • Les plaisirs de l'intempérance donnent des remords, conduisent à la honte, à la misère, et causent même au corps plus de souffrances qu'ils ne lui procurent de volupté.

  • Ceux qui s'exercent à la continence et à la frugalité ont plus de plaisir et moins de douleur que ceux qui prennent beaucoup de peine à rassembler de toutes parts de quoi assouvir leur appétit.

  • D'où vient donc le mal ? De ce que ceux qui mettent le bonheur dans une oisiveté nonchalante, dans les jouissances alternatives de la table et des femmes, cherchent pour une mauvaise cause un patron respectable.

  • Si le plaisir du corps devait être sans bornes, le temps qu’on en jouit le serait aussi.

  • Les plaisirs du sage sont modérés, discrets, presque languissants, tout intérieurs et à peine sensibles au dehors.

  • On ne peut, sans les découvertes de la physique, goûter de véritables plaisirs.

  • Toute sorte de volupté n'est point un mal en soi ; celle-là seulement est un mal qui est suivie de douleurs beaucoup plus violentes que ses plaisirs n'ont d'agrément.

  • Si le corps est attaqué d'une douleur violente, le mal cesse bientôt ; si au contraire elle devient languissante par le temps de sa durée, il en reçoit sans doute quelque plaisir.

  • Tout ce que le plaisir a de plus charmant n'est autre chose que la privation de la douleur ; partout où il se trouve, il n'y a jamais de mal ni de tristesse.

  • Les anciens nous prescrivent d'adopter la meilleure, non la plus agréable vie, afin que la volonté, droite et bonne, ait le plaisir non pour guide, mais pour compagnon.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus