Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de l'Asie antique
Citation n°17
  • Je ne veux ni ne rejette rien absolument, mais je consulte toujours les circonstances.

Source

Entretiens

Époque

Ve siècle av. J.-C.

Thème

Date d'ajout

Le dimanche 8 septembre 2013 à 22:24

Citations similaires

  • Le maître lui-même, si toutefois il songe plus à se rendre utile qu'à briller, a bien soin, en maniant des esprits encore neufs, de ne pas surcharger d'abord leur faiblesse, mais de tempérer ses forces et de descendre à leur intelligence.

  • Un élève qui n'en est encore qu'aux premiers éléments osera difficilement élever ses espérances jusqu'à son maître, et aspirer à reproduire une éloquence qu'il regarde comme le type de la perfection.

  • Ne reçois point en dépôt le butin du brigand. Celui qui vole et celui qui recèle sont coupables du même crime.

  • Le sommeil est l'oisiveté de l'âme - qu'on l'appelle bonne ou mauvaise -, à moins que certains faibles mouvements n'arrivent jusqu'à elle, auquel cas les songes des gens comme il faut sont meilleurs que ceux du premier venu.

  • Tu peux toujours donner un cours régulier à ta vie, puisque tu peux aussi suivre le droit chemin et que tu peux encore concevoir et agir selon le droit chemin.

  • Tout ce que tu vois à portée de ta chair et de ton faible souffle, n'est ni à toi, ni dépendant de toi.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus