Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Rome antique

Les dernières citations

  • Ce que l’on gagne aux dépens de la réputation doit plutôt être appelé perte.

  • Que l'esprit non plus ne soit pas toujours également tendu : appelons-le parfois aux délassements.

  • La solitude guérit du dégoût de la foule, la société dissipe l'ennui de l'isolement.

  • Si le temps et l'habitude nous donnent de l'attachement pour les maisons, les temples, les villes, les gymnases, les chiens, les chevaux, les jeux, à combien plus forte et plus juste raison l'habitude produira-t-elle le même effet à l'égard des hommes !

  • Fais l'éloge des vastes domaines, cultives-en un petit.

  • Sois le premier à creuser le sol, le premier à brûler les sarments mis au rebut, le premier à rentrer les échalas au logis ; sois le dernier à vendanger.

  • Vous parviendrez plutôt à rompre qu'à redresser ce qui a crû dans une mauvaise direction.

  • C'est aussi dans le jeu que les inclinations se décèlent avec le plus de naïveté, pourvu qu'on se souvienne qu'il n'est pas d'âge si tendre qui ne sache discerner le bien du mal.

  • Il n'est point d'animal si terrible, si malfaisant de sa nature, qui ne montre, dès que la colère l'a saisi, un nouveau degré de férocité.

  • Les autres peuvent se cacher, se nourrir en secret : la colère se fait jour, se produit sur le visage, et plus elle est forte, plus elle bouillonne et se manifeste.

  • Il est fatal que celui qui est privé de ce qu'il juge estimable soit troublé, et qu'en outre il adresse mille reproches aux Dieux.

  • Il est fatal que tu en viennes à envier, à jalouser, à soupçonner ceux qui peuvent t'enlever ce que tu estimes, et à dresser des embûches contre ceux qui le possèdent.

  • Un amant pauvre te conduira en secret chez tes amis réunis en cachette, et détachera lui-même les liens qui serrent ton pied aussi blanc que la neige.

  • Un amant pauvre sera toujours prêt à recevoir tes ordres, à les prévenir ; il sera tendrement fixé à ton côté. Un amant pauvre, fidèle compagnon au milieu de la foule qui se presse, te prêtera sa main et t'ouvrira la route.

  • L'Amour, cet enfant volage, sans cesse errant dans le vaste univers : il est léger : il a deux ailes pour s'envoler : comment arrêter son essor ?

  • S'il est glorieux de faire des conquêtes, il ne l'est pas moins de les garder : l'un est souvent l'ouvrage du hasard, l'autre est un effet de l'art.

  • Celui qui fait tort aux uns pour être utile aux autres, commet la même injustice que s'il s'emparait à son bénéfice du bien d'autrui.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus