Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique

Les dernières citations

  • Quelqu'un se baigne de bonne heure : ne dis pas que c’est mal ; dis que c’est de bonne heure. Car avant d’avoir reconnu comment il en juge, d’où peux-tu savoir si c’est mal ?

  • Toute chose a deux anses, l’une, par où on peut la porter, l’autre, par où on ne le peut pas.

  • Rendez aux dieux le culte qui leur est dû, en vous conformant aux exemples que vous ont laissés vos ancêtres ; mais croyez que le plus beau sacrifice, l'hommage le plus grand, sera de vous montrer juste et vertueux.

  • Ne montrez jamais votre magnificence dans des profusions éphémères, mais dans les choses que nous avons signalées, dans la somptuosité de vos palais, dans les bienfaits que vous répandez sur vos amis.

  • Jamais la fortune ne fait les choses de la même manière ; elle les fait sans aucun ordre et comme cela se trouve.

  • Sans les biens extérieurs, dont la fortune dispose souverainement, on ne saurait être complètement heureux.

  • L'homme bien né ne refuse pas de prendre pour femme la fille d'un vilain, si elle lui apporte beaucoup de bien. Point de femme, non plus, qui ne consente à devenir l'épouse d'un vilain, s'il est riche, qui ne préfère l'homme opulent à l'honnête homme.

  • La mort vaut mieux pour le pauvre que la vie avec le supplice de sa pauvreté.

  • Être enfant avec les enfants, homme avec les hommes, vieillard avec les vieillards, se proportionner à tous les âges de la vie, c'est le talent du sage.

  • L'expérience montre dans tout son jour la vertu dans laquelle chacun de nous excelle.

  • Respecte les cheveux blancs; cède la place à la vieillesse et ne lui dispute jamais les honneurs qui sont dus à cet âge vénérable.

  • Le plaisir est commun à tous les êtres vivants et il accompagne tous nos actes accomplis par choix ; c'est que le bien et l'utile, de l'avis commun, sont agréables.

  • Nos impulsions et nos répulsions sont respectivement conditionnées par le bien, l'utile, l'agréable, pour les premières ; pour les secondes, par ce qui est honteux, nuisible, pénible.

  • Quand on te maltraite ou qu’on t’injurie, souviens-toi que celui qui parle ou agit ainsi, croit que c’est son office. Il ne peut pas suivre ta manière de voir, il ne peut que suivre la sienne.

  • C’est la marque d’un manque de disposition pour la vertu que de donner une grande place aux choses du corps. Il ne faut faire tout cela qu’accessoirement, et appliquer toute son attention à son esprit.

  • Soyez magnifique et royal dans toutes vos dispositions, et apportez un soin exact dans la levée des impôts, afin de briller d'un grand éclat et de suffire à toutes vos dépenses.

  • Administrez votre royaume comme vous administrez l'héritage que vous avez reçu de votre père.

  • La passion régulière et bien organisée est le principe qui nous mène à la vertu plutôt que la raison.

  • Si l'on part de la raison comme principe pour aller au bien, très souvent les passions, en désaccord avec elle, ne la suivent pas ; et même, elles lui sont toutes contraires.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus