Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique

Les dernières citations

  • Je célèbre celui qui a l'intelligence en plus des dons du corps. En effet, grâce à elle, il gérera ses biens, ne plaçant la dépense quand lorsqu'il y a lieu.

  • Il n'est ni écueil, ni sentier difficile au poète qui porte à des familles illustres le juste tribut des sœurs de l'Hélicon.

  • Si l'homme jaloux d'enfouir dans sa maison d'obscurs trésors, par un rire moqueur insulte à mes chants, qu'il sache que son âme descendra sans gloire dans la nuit de l'Érèbe.

  • Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes.

  • Il y a je ne sais combien de genres de voix dans le monde, et aucune d'elles n'est sans son distinct.

  • À tous les désirs, il faut appliquer cette question : que m'arrivera-t-il si est accompli ce qui est recherché conformément à mon désir, et quoi si ce n'est pas accompli ?

  • Puisses-tu ne rien faire dans ta vie qui te causera de la crainte si cela est connu du voisin.

  • Respecte les secondes noces de ton père. Que le lit de sa nouvelle épouse soit sacré pour toi. Révère-la comme ta mère dont elle a pris la place.

  • Ne prostitue pas l'honneur de ta femme ; n'imprime pas une tache flétrissante à tes enfants. Dans le lit d'une adultère naissent des enfants qui ne se ressemblent pas.

  • La tempérance et le courage se trouvent ruinés par l'excès ou une pratique insuffisante, tandis que la modération les conserve.

  • Celui qui goûte à toute espèce de plaisirs, sans s'en refuser aucun, montre de l'intempérance tandis que celui qui les fuit tous, comme font les rustres, devient complètement hébété.

  • Dans la conversation, évite de parler beaucoup et sans mesure de ce que tu fais ou des dangers que tu as courus.

  • Quand tu fais des visites à un homme puissant, représente-toi d’avance que tu ne le trouveras pas chez lui, qu’on ne t’admettra pas, qu’on te fermera la porte sur le nez, qu’il ne se souciera pas de toi.

  • Rapprochez-vous des hommes les plus sages parmi ceux qui vous entourent ; appelez du dehors ceux que vous pourrez attirer, et ne souffrez pas qu'un seul parmi les poètes célèbres ou les philosophes estimés puisse vous rester inconnu.

  • Persuadez-vous que les soins et l'éducation ont une grande influence pour améliorer notre nature.

  • Il n'est pas possible de faire des actes de vertu sans éprouver, ou de la peine, ou du plaisir. Il n'y a pas ici de milieu.

  • La douleur ne se rencontre que dans les choses qu'on fait par nécessité ; et si l'on éprouve de la douleur à bien faire, c'est qu'on le fait par une nécessité qui vous y force. Mais, dès qu'on agit par nécessité, il n'y a plus de vertu.

  • Ce qu'on est obligé de taire n'en est pas moins honorable.

  • Quand la vertu doit sa gloire à d'honorables dépenses ou à de nobles efforts, il est juste de ne lui point envier ses succès et de lui accorder les louanges qu'elle a méritées.

  • Nul mortel, lorsqu'il trompe un hôte, un suppliant, ne peut échapper à l'œil des immortels.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus