Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de l'Antiquité

Les 20 dernières citations

  • Que jamais on ne puisse vous reprocher une parole malveillante envers vos amis.

  • Le pauvre doit être circonspect dans ses amours ; le pauvre ne doit se permettre aucune invective ; il doit endurer bien des choses qu'un amant riche ne souffrirait pas.

  • Je suis le poète du pauvre, parce que, pauvre moi-même, j'ai aimé.

  • Le premier principe de l'union des hommes est dans la société même du genre humain et la fraternité de tous ses membres.

  • Le meilleur moyen de maintenir la société et l'union des hommes, c'est de rendre surtout service à ceux qui nous touchent de plus près.

  • Il n'est pas donné à un mortel de franchir les colonnes d'Hercule où le soleil termine sa carrière.

  • Nobles inspirations du génie et des Grâces, les paroles d'un poète vivent plus longtemps que les hauts faits qu'elles ont célébrés.

  • Il ne faut point compter sur ce qu’un Jour vous donne, un jour peut aussi vous le ravir.

  • Comment, sans le secours de la philosophie, entendra-t-on les nombreux passages qui se trouvent dans presque tous les poèmes, et qui appartiennent aux questions les plus abstraites de la physique ?

  • Sans la musique, la science grammaticale ne peut être complète, puisqu'elle a à traiter de mesures et de rythmes.

  • Ne prive pas les ministres des autels de la portion des victimes qui doit leur appartenir.

  • Rends au sage vieillard tous les hommages que ton père recevrait de toi.

  • Il est plus difficile de résister au plaisir que de contenir la colère.

  • Dans toutes nos actions, nous usons comme d'une règle du plaisir et de la peine, les uns davantage, les autres moins.

  • À l'homme seul furent donnés la prévoyance, le discernement, la pensée ; et non seulement nos vertus, mais nos vices même sont interdits aux animaux.

  • Qu'il y ait chez eux de l'amour, il y aura de la haine ; l'amitié supposera les inimitiés ; et les dissensions, la concorde, choses, dont ils offrent aussi quelques traces ; mais le bien et le mal appartiennent en propre au cœur humain.

  • Quelqu'un se baigne de bonne heure : ne dis pas que c’est mal ; dis que c’est de bonne heure. Car avant d’avoir reconnu comment il en juge, d’où peux-tu savoir si c’est mal ?

  • Toute chose a deux anses, l’une, par où on peut la porter, l’autre, par où on ne le peut pas.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus