Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de l'Antiquité

Les 20 dernières citations

  • Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes.

  • Il y a je ne sais combien de genres de voix dans le monde, et aucune d'elles n'est sans son distinct.

  • Le dédain que nous attirerait la franchise vaut mieux que le supplice d'une continuelle dissimulation.

  • On court le risque d'être mésestimé, si tout en nous est sans voile pour tous ; car bien des gens dédaignent ce qu'ils abordent de trop prêt.

  • De même que les haines, les jalousies et les marques de mépris sont entièrement contraires à nos plaisirs bien entendus ; de même il n'est pas pour nos voluptés d'appui plus solide ni de source plus féconde qu'une amitié réciproque.

  • La vie d'un homme seul et sans amis est en effet exposée à de si grands dangers, que la raison même nous porte à nous faire des amis, dont l'attachement pour nous puisse mettre notre esprit en repos.

  • À tous les désirs, il faut appliquer cette question : que m'arrivera-t-il si est accompli ce qui est recherché conformément à mon désir, et quoi si ce n'est pas accompli ?

  • Puisses-tu ne rien faire dans ta vie qui te causera de la crainte si cela est connu du voisin.

  • Celui que tout le monde bénit possède le bien de tout le monde.

  • Si tu ne veux point te fâcher souvent contre quelqu'un, fâche-toi une fois pour toutes.

  • Le travail des laboureurs revient toujours en un cercle, et l'année en se déroulant le ramène avec elle sur ses traces.

  • Le printemps est utile aux frondaisons des bocages, le printemps est utile aux forêts ; au printemps, les terres se gonflent et réclament les semences créatrices.

  • Les enfants se remettent avec plus de vigueur au travail quand ils sont, pour ainsi dire, renouvelés et rafraîchis, et que l'air de la liberté a retrempé leur âme.

  • Il faut accorder à tous quelque relâche, non seulement parce que rien n'est à l'épreuve d'un travail continu, et que les choses même privées de sentiment et de vie ont besoin d'une alternative de repos, qui les détende en quelque sorte, pour se conserver.

  • Respecte les secondes noces de ton père. Que le lit de sa nouvelle épouse soit sacré pour toi. Révère-la comme ta mère dont elle a pris la place.

  • Ne prostitue pas l'honneur de ta femme ; n'imprime pas une tache flétrissante à tes enfants. Dans le lit d'une adultère naissent des enfants qui ne se ressemblent pas.

  • La tempérance et le courage se trouvent ruinés par l'excès ou une pratique insuffisante, tandis que la modération les conserve.

  • Celui qui goûte à toute espèce de plaisirs, sans s'en refuser aucun, montre de l'intempérance tandis que celui qui les fuit tous, comme font les rustres, devient complètement hébété.

  • Dans la conversation, évite de parler beaucoup et sans mesure de ce que tu fais ou des dangers que tu as courus.

  • Quand tu fais des visites à un homme puissant, représente-toi d’avance que tu ne le trouveras pas chez lui, qu’on ne t’admettra pas, qu’on te fermera la porte sur le nez, qu’il ne se souciera pas de toi.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus