Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Bienvenue

Citations Antiques est un site ayant pour but la diffusion du savoir des auteurs antiques à travers leurs citations.

Il s'agit également d'une communauté permettant aux membres de partager ce savoir en ajoutant des citations, en créant des listes de favoris et bien plus encore. N’hésitez pas à vous inscrire pour profiter pleinement du site.

Les dernières citations

  • Ne prive pas les ministres des autels de la portion des victimes qui doit leur appartenir.

  • Rends au sage vieillard tous les hommages que ton père recevrait de toi.

  • Il est plus difficile de résister au plaisir que de contenir la colère.

  • Dans toutes nos actions, nous usons comme d'une règle du plaisir et de la peine, les uns davantage, les autres moins.

  • À l'homme seul furent donnés la prévoyance, le discernement, la pensée ; et non seulement nos vertus, mais nos vices même sont interdits aux animaux.

  • Qu'il y ait chez eux de l'amour, il y aura de la haine ; l'amitié supposera les inimitiés ; et les dissensions, la concorde, choses, dont ils offrent aussi quelques traces ; mais le bien et le mal appartiennent en propre au cœur humain.

  • Quelqu'un se baigne de bonne heure : ne dis pas que c’est mal ; dis que c’est de bonne heure. Car avant d’avoir reconnu comment il en juge, d’où peux-tu savoir si c’est mal ?

  • Toute chose a deux anses, l’une, par où on peut la porter, l’autre, par où on ne le peut pas.

  • Souviens-toi qu'ici-bas tout devoir se compose d'un certain nombre d'obligations marquées. Il faut les observer et, sans se troubler ni se fâcher contre ceux qui se fâchent, poursuivre avec méthode ce qu'on s'est proposé.

  • Considère combien de choses, durant un même infime moment, se passent en chacun de nous, tant dans le corps que dans l'âme.

  • Rendez aux dieux le culte qui leur est dû, en vous conformant aux exemples que vous ont laissés vos ancêtres ; mais croyez que le plus beau sacrifice, l'hommage le plus grand, sera de vous montrer juste et vertueux.

  • Ne montrez jamais votre magnificence dans des profusions éphémères, mais dans les choses que nous avons signalées, dans la somptuosité de vos palais, dans les bienfaits que vous répandez sur vos amis.

  • Jamais la fortune ne fait les choses de la même manière ; elle les fait sans aucun ordre et comme cela se trouve.

  • Sans les biens extérieurs, dont la fortune dispose souverainement, on ne saurait être complètement heureux.

  • Ce qui est désiré par Dieu est l’obéissance. La désobéissance est abhorrée par Dieu.

  • Combien il est bon qu’un fils reçoive de son père ce grâce à quoi il a atteint un âge avancé.

  • La mémoire du sage n'est pas plus éternelle que celle de l'insensé, puisque déjà les jours qui suivent, tout est oublié.

  • Le sage a ses yeux en sa tête, et le fou marche dans les ténèbres; mais j'ai aussi connu qu'un même accident leur arrive à tous.

  • C'est dans l'espoir du gain que le paysan attache ses taureaux à la charrue qui s'y prête et presse les durs travaux de la terre. C'est en vue du gain qu'à travers les mers qui obéissent aux vents les navires ballottés se dirigent sur les astres fixes.

  • Plus précieux que l'or est le jeune homme dont brille le visage lisse, et dont une barbe dure ne pique pas dans l'étreinte. Suspends à ses épaules tes bras éblouissants, et méprise l'opulence des rois.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus