Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Thèmes

Conseil

Citations sur ce thème

(155)
  • Souviens-toi qu'ici-bas tout devoir se compose d'un certain nombre d'obligations marquées. Il faut les observer et, sans se troubler ni se fâcher contre ceux qui se fâchent, poursuivre avec méthode ce qu'on s'est proposé.

  • Soyez magnifique et royal dans toutes vos dispositions, et apportez un soin exact dans la levée des impôts, afin de briller d'un grand éclat et de suffire à toutes vos dépenses.

  • Prononcez, dans les différends qui s'élèvent entre les particuliers, des jugements qui ne soient ni dictés par la faveur ni contradictoires entre eux, et décidez toujours de la même manière dans les affaires semblables.

  • Garde-toi de porter au-delà un regard ambitieux, et ne te flatte point de franchir à travers les flots d'une mer inabordable ces colonnes qu'Hercule érigea comme les témoins éclatants de sa navigation aux extrémités du monde.

  • Ménageons nos forces intellectuelles et donnons-leur par intervalles un repos qui soit pour elles un aliment réparateur.

  • Si tu es le fils d’un homme de la prêtrise et que tu es envoyé pour apaiser la multitude, parle sans favoriser l’un des partis. Qu’on ne puisse pas dire : sa conduite est celle des nobles, il est partial dans ses paroles. Efforce-toi de juger justement.

  • Si tu as précédemment été magnanime, en pardonnant à un homme pour le guider dans le droit chemin, évite le, ne l’oblige pas à s’en souvenir.

  • Que jamais il ne t'échappe d'orgueilleuse parole. Nul homme ne sait ce que lui apporte la nuit qui vient, le jour prochain.

  • N'ajoute pas de noces nouvelles à tes premières noces ; ni de nouvelles douleurs à tes premières calamités.

  • Quand tu fais quelque chose, après avoir reconnu qu’il le faut faire, ne crains pas d’être vu le faisant, quelque défavorablement que le vulgaire en doive juger.

  • Ne soyez point séduits : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs.

  • Il est fatal que celui qui est privé de ce qu'il juge estimable soit troublé, et qu'en outre il adresse mille reproches aux Dieux.

  • Évite de chercher à faire rire. On est induit par là à glisser dans le genre de ceux qui ne sont pas philosophes, et en même temps cela peut diminuer les égards que les autres ont pour toi.

  • Soyez l'auditeur des uns, soyez le disciple des autres ; préparez-vous à devenir le juge des moins habiles, le rival des plus éclairés.

  • Si tu es agité, calme-toi, l'homme affable franchit tous les obstacles, celui qui s'agite tout le jour n'a pas un seul bon moment.

  • Pour être à l'abri du danger, fuis ceux même qui te paraissent le plus dévoués.

  • Si tu ne veux point te fâcher souvent contre quelqu'un, fâche-toi une fois pour toutes.

  • Il faut accorder à tous quelque relâche, non seulement parce que rien n'est à l'épreuve d'un travail continu, et que les choses même privées de sentiment et de vie ont besoin d'une alternative de repos, qui les détende en quelque sorte, pour se conserver.

  • Ne prostitue pas l'honneur de ta femme ; n'imprime pas une tache flétrissante à tes enfants. Dans le lit d'une adultère naissent des enfants qui ne se ressemblent pas.

  • Quand tu fais des visites à un homme puissant, représente-toi d’avance que tu ne le trouveras pas chez lui, qu’on ne t’admettra pas, qu’on te fermera la porte sur le nez, qu’il ne se souciera pas de toi.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus