Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°2911
  • Quand on s'abandonne à la mollesse et qu'on est dominé par l'amour des voluptés, les chagrins aussitôt s'attachent aux jouissances.

Source

Conseils à Démonique, 46

Époque

Ve siècle av. J.-C.

Traducteur

Aimé Marie Gaspard de Clermont-Tonnerre

Commentaire

Citation complète : Quand on s'abandonne à la mollesse et qu'on est dominé par l'amour des voluptés, les chagrins aussitôt s'attachent aux jouissances, tandis que les efforts que coûtent la vertu et la régularité d'une vie sage et modeste, sont toujours récompensés par des satisfactions pures et durables.

Thème

Date d'ajout

Le samedi 10 mars 2018 à 13:00

Citations similaires

  • Les exigences du corps sont la mesure de ce que chacun a besoin de posséder, comme le pied est la mesure de la chaussure. Si tu t’en tiens là, tu resteras dans la mesure ; si tu dépasses, infailliblement, tu ne feras plus que rouler dans le précipice.

  • L'utilité publique et la dignité royale sont également intéressées à ce que les jugements des rois soient immuables, comme les lois sagement faites.

  • C'est bien là ce qu'on peut observer dans les enfants, et dans les êtres qui sont privés de raison. Il y a tout d'abord chez eux les élans instinctifs des passions vers le bien, sans aucune intervention de la raison.

  • S'il est une chose dont on dise : Vois ceci, c'est nouveau ! cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés.

  • Ce qui a été, c'est ce qui sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y a rien de nouveau sous le soleil.

  • Bacchus apporte le repos aux mortels malheureux, en dépit des dures entraves qui résonnent sur leurs jambes.

  • La nécessité ce qu’il y a de plus puissant : elle triomphe de tout.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus