Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°1446
  • Si tout partait en fumée, ce sont les narines qui feraient les distinctions.

Citation originale

εἰ πάντα τὰ ὄντα καπνὸς γένοιτο, ῥῖνες ἂν διαγνοῖεν.

Source

Maximes, 7

Époque

VIe siècle av. J.-C.

Traducteur

Jean-Claude Angelini

Commentaire

Les yeux sont le moyen de distinguer les choses visibles mais d'autres sens seraient nécessaires pour distinguer les invisibles. Si tout n'était que roses, les narines feraient les distinctions...

Propos rapporté par Aristote (De sensu, 5, 443a 23).

Thème

Date d'ajout

Le mercredi 28 janvier 2015 à 18:00

Citations similaires

  • La nécessité ce qu’il y a de plus puissant : elle triomphe de tout.

  • L’esprit ce qu’il y a de plus rapide : il se répand à travers toutes choses.

  • L'espace est ce qu’il y a de plus grand : il embrasse tout.

  • La pratique ne réside pas dans la seule mortification du corps ; en effet, celle-ci ne met pas fin au mal causé à autrui ni ne lui est profitable.

  • Hermippe attribue à Thalès ces paroles que d’autres mettent dans la bouche de Socrate : « Je remercie la fortune de trois choses : d’être membre de l’espèce humaine plutôt que bête ; d’être homme plutôt que femme ; d’être Grec et non barbare. »

  • En vain la calomnie voudrait-elle abreuver ses vertus ; les gens de bien la réduisent au silence : ainsi la fumée disparaît sous une ondée bienfaisante.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus