Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de l'Asie antique
Citation n°3225
  • Les choses n’existent pas intrinsèquement. Concevoir leur existence inhérente est une saisie de permanence, l’extrême d’éternalisme, et concevoir que ce qui existe cesse d’être est une vue d’annihilation, l’extrême d’anéantissement.

Source

Traité du Milieu

Époque

Ier siècle

Traducteur

Georges Driessens

Commentaire

Les choses n’existent pas intrinsèquement. Concevoir leur existence inhérente est une saisie de permanence, l’extrême d’éternalisme, et concevoir que ce qui existe cesse d’être est une vue d’annihilation, l’extrême d’anéantissement. Ces deux approches font obstacle aux existences supérieures, à la libération et à l’éveil, c’est la raison pour laquelle les sages les évitent.

Thème

Date d'ajout

Le jeudi 2 mai 2019 à 14:00

Citations similaires

  • La passion régulière et bien organisée est le principe qui nous mène à la vertu plutôt que la raison.

  • Si l'on part de la raison comme principe pour aller au bien, très souvent les passions, en désaccord avec elle, ne la suivent pas ; et même, elles lui sont toutes contraires.

  • Ne sois pas vain de ce que tu as appris, mais converse avec l’ignorant come avec le sage. Car aucune limite ne peut être fixée au savoir, pas plus qu’il n’est d’homme habile qui puisse tout connaitre.

  • Ce qui est courbé ne peut se redresser, et ce qui manque ne peut être compté.

  • Thalès disait qu’il faut penser à ses amis, présents ou absents ; qu’on ne doit point farder son visage et que la véritable beauté est celle de l’âme.

  • La suffisance est présomption, l’inattention éloigne de la vertu.

  • Tous les services rendus ne nous obligent pas également ; il faut savoir distinguer entre eux. Sans doute, la reconnaissance dort se proportionner à la grandeur du bienfait.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus