Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant VIII, vers 104-119

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant VIII
Le séjour d'Ulysse chez les Phéaciens - La foule se presse. Le défilé des athlètes.
104
Ayant enfin fini de parler, il sort et évidemment ils/tous l'accompagnent.
105
Puis le héraut suspend à la cheville la lyre harmonieuse
106
et il prend le bras de Dèmodokos et le conduit en dehors du palais ;
107
puis il le guide par le chemin même qu'ont exceptionnellement/ justement emprunté les autres Phéaciens, (je veux dire celui qui est réservé aux officiers phéaciens), en allant admirer les jeux athlètiques.
108
or, ils se mirent en marche puis se dirigèrent vers l'Agora et une foule constituée de milliers de personnes arriva avec/après eux ;
109
enfin, à leur suite, arrivèrent de nombreux très jeunes gens et aussi les athlètes.
111
Se levèrent (pour se présenter), d'une part, de Laproue, Vitalo, Fertrempé,
112
Lenocher, de Lapoupe, Riverain de Lamer, Laviron,
113
Dularge, Delaproue, Lescarpé, Labordage
114
Entourédo de Lisle , le fils de Polynaos-Le Charpentier,
115
puis, d'autre part, à la suite, Vasteplando-Grandlacsalé semblable à Arès dévoreur de mortel
116
Orbor, qui, par sa taille et son visage l'emporte
117
sur tous les Phéaciens après l'irréprochable Laodamas.
118
leur suite encore, se présentèrent les trois fils d'Alkinoos,
119
Laodamas (le Tribun du peuple), Halios (le Marin), et le divin Clytonèos (Illustre par ses navires).
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας θ
Ὀδυσσέως σύστασις πρὸς Φαιάκας.
104
Ὣς ἄρα φωνήσας ἡγήσατο τοὶ δ᾽ἅμ᾽ἕποντο.
105
Κὰδ δ᾽ἐκ πασσαλόφι κρέμασεν φόρμιγγα λίγειαν
106
Δημοδόκου δ᾽ἕλε χεῖρα καὶ ἔξαγεν ἐκ μεγάροιο κῆρυξ·
107
ἦρχε δὲ τῷ αὐτὴν ὁδὸν ἥν περ οἱ ἄλλοι Φαιήκων, οἱ ἄριστοι, ἀέθλια θαυμανέοντες.
108
βὰν δ᾽ἴμεν εἰς ἀγορήν ἅμα δ᾽ἕσπετο πουλὺς ὅμιλος μυρίοι·
109
ἂν δ᾽ἵσταντο νέοι πολλοί τε καὶ ἐσθλοί.
111
Ὦρτο μὲν Ἀκρόνεώς τε καὶ Ὠκύαλος καὶ Ἐλατρεύς
112
Ναυτεύς τε Πρυμνεύς τε καὶ Ἀγχίαλος καὶ Ἐρετμεύς
113
Ποντεύς τε Πρωρεύς τε Θόων, Ἀναβησίνεώς τε
114
Ἀμφίαλός θ᾽υἱὸς Πολυνήου Τεκτονίδαο
115
ἂν δὲ καὶ Εὐρύαλος, βροτολοιγῷ ἶσος Ἄρηϊ,
116
Ναυβολίδης, ὃς ἄριστος ἔην εἶδός τε δέμας τε
117
πάντων Φαιήκων μετ᾽ἀμύμονα Λαοδάμαντα.
118
Ἂν δ᾽ἔσταν τρεῖς παῖδες ἀμύμονος Ἀλκινόοιο
119
Λαοδάμας θ᾽Ἅλιός τε καὶ ἀντίθεος Κλυτόνηος.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014-2018 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2016

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus