Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant III, vers 291-316

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant III
Ménélas bourlingue vers l'Egypte pendant 8 ans. Oreste venge son père
291
A partir de cet endroit, les navires se séparèrent ; ce souffle les poussa, c'est pourtant vrai, vers la Crète où habitaient les Cydônes, sur les rives du Jardanos.
293
Or, il y a un remarquable rocher tout en rondeur (comme un silex), un rocher émergeant de la mer profonde à l'extrémité du monde (grec), sur le bassin (méditerranéen) réfléchissant le bleu du ciel, au niveau de Gortyne.
295
En cet endroit, le Notos pousse contre lui les grandes vagues, à l'ouest du promontoire de Phaistos, et ce petit rocher granitique reçoit et sépare ces grandes vagues.
297
C'est là que son escadre arriva et ses équipages échappèrent avec peine à la mort mais, par contre, il est sûr que les vagues brisèrent des navires contre les écueils et il est aussi sûr que le vent et le courant poussèrent les cinq navires (restant) à la proue bleue marine, les emportant vers l'Egypte.
301
Tandis que Ménélas, amassant là-bas de l'or et des richesses en abondance, vaquait avec ses navires chez des hommes d'une autre langue, pendant ce temps Egysthe avait prémédité chez lui son crime.
304
Ainsi pendant sept ans, il règna sur Mycène où l'or abonde, ayant tué l'Atride et soumis les troupes à son pouvoir446.
306
Mais au cours de la huitième année, Oreste, l'homme aux qualités divines, revint d'Athènes et, méchanceté pour méchanceté, tua le meurtrier de son père, le perfide Egysthe qui avait tué son illustre père.
309
Oui certes ! après l'avoir tué, (il offrit) aux Argiens le repas funéraire d'une mère haïe et du lâche Egysthe.
311
Or, ce jour-là même, revint Ménélas, ce bon hurleur aux combats, ayant amassé de nombreuses richesses, si nombreuses que ses navires en portaient une charge (maximale).
313
Mais toi, ami, n'erre pas plus longtemps loin de ta maison, abandonnant tes richesses à des hommes d'une telle arrogance, dans ton palais, de peur qu'ils ne les dévorent toutes en se les distribuant car tu aurais accompli un voyage inutile.
Οδύσσεια
Οδύσσεια Γ
291
Ἔνθα διατμήξας· τὰς μὲν Κρήτηι ἐπέλασσεν,ἧχι Κύδωνες ἔναιον Ἰαρδάνου ἀμφὶ ῥέεθρα.
293
Ἔστι δέ τι(ς) λισσὴ αἰπεῖά τε εἰς ἅλα πέτρηἐσχατιῆι Γόρτυνος ἐν ἠεροειδέι πόντωι.
295
Ἔνθα Νότος μέγα κῦμα ποτὶ σκαιὸν ῥίον ὠθεῖἐς Φαιστόν μικρὸς δὲ λίθος μέγα κῦμ᾽ἀποέργει.
297
Αἱ μὲν ἄρ᾽ἔνθ᾽ἦλθον σπουδῆι δ᾽ἤλυξαν ὄλεθρονἄνδρες, ἀτὰρ νῆάς γε ποτὶ σπιλάδεσσιν ἔαξανκύματ᾽ἀτὰρ τὰς πέντε νέας κυανοπρωιρείουςΑἰγύπτωι ἐπέλασσε φέρων ἄνεμός τε καὶ ὕδωρ.
301
Ὣς ὁ μὲν ἔνθα πολὺν βίοτον καὶ χρυσὸν ἀγείρωνἠλᾶτο ξὺν νηυσὶ κατ᾽ἀλλοθρόους ἀνθρώπους· (cf. I, 183) τόφρα δὲ ταῦτ᾽Αἴγισθος ἐμήσατο οἴκοθι λυγρά.
304
Ἑπτάετες δ᾽ἤνασσε πολυχρύσοιο Μυκήνης,κτείνας Ἀτρεΐδην, δέδμητο δὲ λαὸς ὑπ᾽αὐτῶι.
306
Τῶι δέ οἱ ὀγδοάτωι κακὸν ἤλυθε δῖος Ὀρέστηςἂψ ἀπ᾽Ἀθηνάων κατὰ δ᾽ἔκτανε πατροφονῆα, Αἴγισθον δολόμητιν, ὅ οἱ πατέρα κλυτὸν ἔκτα.
309
Ἦ τοι ὁ τὸν κτείνας δαίνυ τάφον Ἀργείοισινμητρός τε στυγερῆς καὶ ἀνάλκιδος Αἰγίσθοιο.
311
Αὐτῆμαρ δέ οἱ ἦλθε βοὴν ἀγαθὸς Μενέλαοςπολλὰ κτήματ᾽ἄγων, ὅσα οἱ νέες ἄχθος ἄειραν.
313
Καὶ σύ, φίλος, μὴ δηθὰ δόμων ἄπο τῆλ᾽ἀλάλησο,κτήματά τε προλιπὼν ἄνδρας τ᾽ἐν σοῖσι δόμοισινοὕτω ὑπερφιάλους, μή τοι κατὰ πάντα φάγωσινκτήματα δασσάμενοι σὺ δὲ τηϋσίην ὁδὸν ἔλθηις.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus