Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Rome antique
Citation n°2444
  • La flèche n'atteint pas toujours son but. Mais si, dans un poème, les beautés l'emportent, quelques taches ne me choqueront pas : l'inattention ou la faiblesse humaine les a laissé échapper.

Source

Art poétique, III, 350

Époque

vers 20 av. J.-C.

Traducteur

François Richard

Commentaire

Citation complète : Il y a pourtant des fautes pardonnables. La corde de la lyre ne donne pas toujours le son que demandent la pensée et les doigts ; on veut une note grave, trop souvent celle qu'elle renvoie est aiguë. La flèche n'atteint pas toujours son but. Mais si, dans un poème, les beautés l'emportent, quelques taches ne me choqueront pas : l'inattention ou la faiblesse humaine les a laissé échapper. Qu'est-ce à dire ? Le copiste qui, malgré tous les avertissements, fait toujours la même faute, ne mérite pas l'indulgence ; on se moque du joueur de cithare qui bronche toujours sur la même corde. De même, celui qui toujours se néglige est pour moi comme ce Chérilus, chez qui je suis, en souriant, tout surpris de trouver deux ou trois bons vers ; et par contre, je suis furieux quand il arrive au bon Homère de sommeiller, sans songer que, dans un long poème, il est permis de se laisser un peu aller au sommeil.

Thème

Date d'ajout

Le mercredi 6 juillet 2016 à 7:00

Citations similaires

  • Quelqu'un se baigne de bonne heure : ne dis pas que c’est mal ; dis que c’est de bonne heure. Car avant d’avoir reconnu comment il en juge, d’où peux-tu savoir si c’est mal ?

  • Toute chose a deux anses, l’une, par où on peut la porter, l’autre, par où on ne le peut pas.

  • Considère combien de choses, durant un même infime moment, se passent en chacun de nous, tant dans le corps que dans l'âme.

  • C'est dans l'espoir du gain que le paysan attache ses taureaux à la charrue qui s'y prête et presse les durs travaux de la terre. C'est en vue du gain qu'à travers les mers qui obéissent aux vents les navires ballottés se dirigent sur les astres fixes.

  • Il y a tant de gens qui agissent par caprices, sans règle ni mesure, obligeant le premier venu, allant par saccades, emportés par le moindre vent ! Leurs services n'ont certainement pas le prix de ceux qui sont réfléchis, délibérés, rendus avec suite.

  • Ce n'est pas assez d'avoir lu les poètes, il faut encore approfondir les écrits de tout genre, non seulement pour les traits d'histoire qui s'y rencontrent, mais aussi pour les mots qui tirent souvent leur autorité de ceux qui s'en sont servis.

  • L'art d'écrire correctement est inséparable de l'art de parler correctement, et pour expliquer les poètes, il faut savoir parfaitement lire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus