Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant V, vers 297-312

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant V
Le radeau d'Ulysse - Ulysse a peur.
297
Et alors les genoux d'Ulysse flanchèrent et il eut la nausée
298
enfin, très affligé, il dit se départissant de son humeur magnanime :
299
« Que je suis pleutre ! Que va-t-il donc m'arriver ?
300
Je crains que tout ce que la nymphe divine a dit naguère ne soit la vérité
301
quand elle m'a prédit que j'aurais la mesure comble de tourments sur le bassin (méditerranéen), avant de retourner dans ma patrie
302
et déjà maintenant toutes ses prédictions s'accomplissent !
303
De quelle impressionnante couverture nuageuse Zeus recouvre-t-il le ciel infini !
304
Or, Il a troublé le bassin (méditerranéen) si bien que les cyclones et ouragans formés de tous les vents se mettent en trombe.
305
Maintenant une mort violente m'est assurée !
306
Trois fois heureux les Danaens et même quatre fois qui moururent autrefois
307
sur la grande plaine de Troade pour mériter la reconnaissance des Atrides.
308
Puissè-je assurément être mort moi-même alors et accomplir mon sort
309
ce jour où les armes d'hast (à la douille) de bronze de très nombreux Troyens se pointèrent vers moi autour du cadavre du fils de Pèlée (Achille).
311
J'aurais alors obtenu par la volonté des dieux les honneurs funèbres et les sacrifices que l'on fait pour honorer un mort et les Achéens eussent célébré ma gloire !
312
Alors que maintenant il m'échoit d'être saisi par une mort de lion blanc. »
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας ε
Ὀδυσσέως σχεδία.
297
Καὶ τότ᾽Ὀδυσσῆος λύτο γούνατα καὶ φίλον ἦτορ·
298
ὀχθήσας δ᾽ἄρα εἶπε πρὸς ὃν μεγαλήτορα θυμόν·
299
«Ὤ μοι ἐγὼ δειλός, τί νύ μοι μήκιστα γένηται ;
300
Δείδω μὴ δὴ πάντα θεὰ νημερτέα εἶπεν,
301
ἥ μ᾽ἔφατ᾽ἐν πόντωι, πρὶν πατρίδα γαῖαν ἱκέσθαι ἄλγε᾽ἀναπλήσειν
302
τὰ δὲ δὴ νῦν πάντα τελεῖται.
303
Οἵοισιν νεφέεσσι περιστέφει οὐρανὸν εὐρὺν Ζεύς·
304
ἐτάραξε δὲ πόντον ἐπισπέρχουσι δ᾽ἄελλαι παντοίων ἀνέμων.
305
Nῦν μοι σῶς αἰπὺς ὄλεθρος.
306
Τρὶς μάκαρες Δαναοὶ καὶ τετράκις, οἳ τότ᾽ ὄλοντο (cf. VI, 154)
307
Τροίηι ἐν εὐρείηι χάριν Ἀτρεΐδηισι φέροντες.
308
Ὡς δὴ ἐγώ γ᾽ὄφελον θανέειν καὶ πότμον ἐπισπεῖν
309
ἤματι τῶι ὅτε μοι πλεῖστοι χαλκήρεα δοῦρα Τρῶες ἐπέρριψαν περὶ Πηλεΐωνι θανόντι.
311
Τῶι κ᾽ἔλαχον κτερέων καί μευ κλέος ἦγον Ἀχαιοί :
312
Νῦν δέ λευγαλέωι θανάτωι εἵμαρτο ἁλῶναι.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus