Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant V, vers 313-332

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant V
Le radeau d'Ulysse - Une énorme vague retourne et brise le radeau.
313
Tandis qu'il se parlait ainsi à lui-même une haute déferlante s'abattit de façon terrifiante et elle retourna le radeau sens dessus dessous.
315
Notre homme est alors balayé au loin du radeau car le safran
316
lui échappe des mains, le mât est alors brisé par le milieu,
317
les vents s'entremêlant, une tempête terrifiante se forme,
318
la voile ainsi que la vergue sont alors rejetées au loin dans le bassin (méditerranéen)
319
qui le garda alors très longtemps sous l'eau car il ne pouvait pas
320
surnager immédiatement à cause de l'ardeur des vagues déferlantes ;
321
en effet, les vêtements que lui avait fournis la proscrite Calypso (maintenant mouillés) l'alourdissait significativement,
322
puis longtemps après il refit surface et recracha enfin l'amère eau de mer
323
qui dégoulinait copieusement de sa tête.
324
Mais il n'oublia pas cependant le radeau, bien qu'épuisé,
325
mais le poursuivant dans les vagues il le rattrapa
326
et Il s'assit en son milieu, échappant en conséquence à la mort.
327
Les grosses vagues ballottaient le radeau, en suivant les courants, de-ci de-là.
328
Or, de même que Borée, à l'automne, transporte les chardons
329
sur la plaine, en buissons bien serrés les uns aux autres,
330
de même les vents ballottent de-ci de-là le radeau sur la mer ;
331
tantôt, c'est Notos qui l'envoie au nord à Borée pour être ballotté,
332
tantôt de nouveau, c'est Euros qui le repousse à l'est vers Zéphyr lequel le chasse encore…
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας ε
Ὀδυσσέως σχεδία.
313
Ὣς ἄρα μιν εἰπόντ᾽ἔλασεν μέγα κῦμα κατ᾽ἄκρης δεινὸν ἐπεσσύμενον περὶ δὲ σχεδίην ἐλέλιξε.
315
Τῆλε δ᾽ἀπὸ σχεδίης αὐτὸς πέσε πηδάλιον δὲ
316
ἐκ χειρῶν προέηκε μέσον δέ οἱ ἱστὸν ἔαξεν
317
δεινὴ μισγομένων ἀνέμων ἐλθοῦσα θύελλα
318
τηλοῦ δὲ σπεῖρον καὶ ἐπίκριον ἔμπεσε πόντωι
319
τὸν δ᾽ἄρ᾽ὑπόβρυχα θῆκε πολὺν χρόνον οὐ δ᾽ἐδυνάσθη
320
αἶψα μάλ᾽ἀνσχεθέειν μεγάλου ὑπὸ κύματος ὁρμῆς·
321
εἵματα γάρ ῥ᾽ἐβάρυνε τά οἱ πόρε δῖα Καλυψώ,
322
ὀψὲ δὲ δή ῥ᾽ἀνέδυ στόματος δ᾽ἐξέπτυσεν ἅλμην πικρήν
323
ἥ οἱ πολλὴ ἀπὸ κρατὸς κελάρυζεν.
324
Ἀλλ᾽οὐδ᾽ὣς σχεδίης ἐπελήθετο, τειρόμενός περ, (cf. I, 6)
325
ἀλλὰ μεθορμηθεὶς ἐνὶ κύμασιν ἐλλάβετ᾽αὐτῆς
326
ἐν μέσσηι δὲ καθῖζε τέλος θανάτου ἀλεείνων.
327
Τὴν δ᾽ἐφόρει μέγα κῦμα κατὰ ῥόον ἔνθα καὶ ἔνθα.
328
Ὡς δ᾽ὅτ᾽ὀπωρινὸς Βορέης φορέηισιν ἀκάνθας
329
ἂμ πεδίον πυκιναὶ δὲ πρὸς ἀλλήληισιν ἔχονται,
330
ὣς τὴν ἂμ πέλαγος ἄνεμοι φέρον ἔνθα καὶ ἔνθα·
331
ἄλλοτε μέν τε Νότος Βορέηι προβάλεσκε φέρεσθαι
332
ἄλλοτε δ᾽αὖτ᾽Εὖρος Ζεφύρωι εἴξασκε διώκειν.
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus