Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant IV, vers 600-623

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant IV
Les événements à Sparte - Tèlémaque refuse avec maturité les cadeaux d'hôtes inutiles pour Ithaque de Ménélas qui comprend et lui en fait un autre, le clou de sa collection.
600
Et le cadeau que tu veux me donner, qu'il soit utilisable !
601
Or, je ne peux pas faire du cheval dans Ithaque, alors qu'ici, si je te les laisse, tu pourras toi-même en faire montre ;
602
car tu règnes sur une vaste plaine dans laquelle, d'une part, abonde le lotos
604
et, d'autre part, prolifèrent les blés et le souchet tubéreux ainsi que l'épeautre et l'orge brillant qui se disséminent au loin, à perte de vue.
605
Ainsi, (je me répète), en Ithaque, il n'y a définitivement pas de larges allées (pour faire du cheval) ni aucune prairie fleurie (pour laisser les chevaux courir et paître en liberté).
606
(c'est une île juste adaptée) pour le broutage des chèvres mais trop aride pour le pacage des chevaux,
607
puisqu'en effet, aucune des îles n'est praticable pour les chevaux ni bien pourvue en prairies fleuries
608
et elles sont pentue vers la mer et Ithaque aussi, et même plus que les autres.»
609
Ainsi s'exprima-t-il et Ménélas ce bon crieur dans les combats, fit la mou de dépit
610
mais pourtant le caressa légèrement de la main et lui asséna tout en le cajolant et l’appelant par son prénom :
611
«Tu es (né) d'un bon sang, cher rejeton (d'Ulysse), tu le démontres en public ;
612
ainsi certes, je changerai pour toi tous ces présents, car j'en ai les moyens.
613
Et, parmi tous les cadeaux qui sont exposés dans ma maison, il en est d'utilisables ;
614
je (te) donnerai celui qui est le plus beau et qui a le plus de valeur.
615
Je te donnerai un cratère (unique) fait main par un artiste et qui est en argent massif
616
et ses bords ont été décorés à la feuille d'or,
617
(c'est, pour ainsi dire) une œuvre d’Hèphaïstos.
618
Or, c'est le Héros Phaidimos qui me le donna, le Roi des Sidones, quand il me cacha dans sa maison,
619
lorsque j'y passai sur le chemin du retour et c'est à toi que je veux l'offrir.
620
Ainsi discouraient-ils l'un l'autre de ces sujets
621
quand toutes les personnes concernées par le festin du Roi de droit divin commencèrent à arriver dans son palais ;
620
d'aucuns (les serviteurs mâles) conduisaient des brebis et chèvres et d'autres apportaient du vin qui réchauffe les cœurs
621
et leurs épouses, aux belles bandelettes dans la coiffure, les accompagnaient en apportant du pain.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας δ
Τὰ ἐν Λακεδαίμονι.
600
Δῶρον δ᾽ὅττι κέ μοι δοίης, κειμήλιον ἔστω :
601
ἵππους δ᾽εἰς Ἰθάκην οὐκ ἄξομαι ἀλλὰ σοὶ αὐτῶι ἐνθάδε λείψω ἄγαλμα·
602
σὺ γὰρ πεδίοιο ἀνάσσεις εὐρέος ὧι ἔνι μὲν λωτὸς πολύς
604
ἐν δὲ κύπειρον πυροί τε ζειαί τε ἰδ᾽εὐρυφυὲς κρῖ λευκόν.
605
Ἐν δ᾽Ἰθάκηι οὔτ᾽ἂρ δρόμοι εὐρέες οὔτε τι λειμών·
606
αἰγίβοτος καὶ μᾶλλον ἐπήρατος ἱπποβότοιο
607
οὐ γάρ τις νήσων ἱππήλατος οὐδ᾽ἐυλείμων
608
αἵ θ᾽ἁλὶ κεκλίαται Ἰθάκη δέ τε καὶ περὶ πασέων.
609
Ὣς φάτο μείδησεν δὲ βοὴν ἀγαθὸς Μενέλαος
610
χειρί τέ μιν κατέρεξεν ἔπος τ᾽ἔφατ᾽ἔκ τ᾽ὀνόμαζεν·
611
Αἵματός εἰς ἀγαθοῖο, φίλον τέκος, οἷ᾽ἀγορεύεις·
612
τοιγὰρ ἐγώ τοι ταῦτα μεταστήσω· δύναμαι γάρ.
613
Δώρων δ᾽ὅσσ᾽ἐν ἐμῶι οἴκωι κειμήλια κεῖται,
614
δώσω ὃ κάλλιστον καὶ τιμηέστατόν ἐστιν.
615
Δώσω τοι κρητῆρα τετυγμένον ἀργύρεος δὲ ἔστιν ἅπας
616
χρυσῶι δ᾽ χείλεα κεκράανται
617
ἔργον δ᾽Ἡφαίστοιο.
618
Πόρεν δέ ἑ Φαίδιμος ἥρως, Σιδονίων βασιλεύς, ὅθ᾽ἑὸς δόμος ἀμφεκάλυψε
619
κεῖσέ με νοστήσαντα τεῒν δ᾽ἐθέλω τόδ᾽ὀπάσσαι.
620
Ὣς οἱ μὲν τοιαῦτα πρὸς ἀλλήλους ἀγόρευον
621
δαιτυμόνες δ᾽ἐς δώματ᾽ἴσαν θείου βασιλῆος·
620
οἱ δ᾽ἦγον μὲν μῆλα φέρον δ᾽ἐυήνορα οἶνον
621
σῖτον δέ σφ᾽ἄλοχοι καλλικρήδεμνοι ἔπεμπον.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus