Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant IV, vers 581-599

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant IV
Les événements à Sparte - Fin de l'expédition d'Egypte pour Ménélas. Tèlémaque demande la permission de prendre son congé.
581
Et, à rebours, je fais naviguer mes navires vers Memphis, sur le Nil, ce fleuve grossi par les eaux du ciel
582
et j'y sacrifiai de parfaites hécatombes.
583
Après avoir (ainsi) apaisé la colère des dieux qui sont depuis toujours,
584
j'élève un tertre à Agamemnon afin que sa gloire soit sans fin.
585
Ayant accompli ces devoirs, nous naviguons et les immortels m'accordèrent un vent propice
586
et, certes, ils m'accompagnèrent en peu de temps jusqu'à notre (chère) patrie.
587
Allons donc ! Maintenant, demeurez dans mon palais
588
afin que vous y séjourniez onze ou douze jours
589
et ensuite, je vous aiderai convenablement à repartir et te donnerai des présents d'hôtes magnifiques :
590
trois chevaux et un char bien décoré.
591
Ensuite, dans un autre genre d’utilité, je te donnerai un beau récipient afin que quand tu offriras des libations aux dieux immortels,
592
tu me sois, tous les jours, reconnaissant.»
593
Tèlémaque lui répondit alors avec maturité :
594
«Fils d'Atrée, s'il te plaît, ne me retiens pas plus longtemps en ces lieux
595
car je séjournerais assurément même une année près de toi assis/en assisté
596
sans qu'il m'en coûte de regret au sujet de ma maison ni de mes parents
597
car je suis fort réjouis de t'avoir entendu et de tes propos mythiques/historiques.
598
Mais déjà mon équipage se languit de moi
599
en la sainte/l'admirable Pylos et tu me retiens ici depuis un certain temps.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας δ
Τὰ ἐν Λακεδαίμονι.
581
Ἂψ δ᾽εἰς Αἰγύπτοιο διιπετέος ποταμοῖο στῆσα νέας
582
καὶ ἔρεξα τεληέσσας ἑκατόμβας.
583
Αὐτὰρ ἐπεὶ κατέπαυσα θεῶν χόλον αἰὲν ἐόντων,
584
χεῦ᾽Ἀγαμέμνονι τύμβον ἵν᾽ἄσβεστον κλέος εἴη.
585
Ταῦτα τελευτήσας νεόμην ἔδοσαν δέ μοι οὖρον ἀθάνατοι
586
(ἀθάνατοι) τοί μ᾽ὦκα φίλην ἐς πατρίδ᾽ἔπεμψαν.
587
Ἀλλ᾽ἄγε νῦν ἐπίμεινον ἐνὶ μεγάροισιν ἐμοῖσιν
588
ὄφρα κεν ἑνδεκάτη τε δυωδεκάτη τε γένηται
589
καὶ τότε σ᾽εὖ πέμψω δώσω δέ τοι ἀγλαὰ δῶρα,
590
τρεῖς ἵππους καὶ δίφρον ἐύξοον.
591
Αὐτὰρ ἔπειτα δώσω καλὸν ἄλεισον ἵνα σπένδηισθα θεοῖσιν ἀθανάτοις,
592
ἐμέθεν μεμνημένος ἤματα πάντα.
593
Τὸν δ᾽αὖ Τηλέμαχος πεπνυμένος ἀντίον ηὔδα·
594
«Ἀτρεΐδη, μὴ δή με πολὺν χρόνον ἐνθάδ᾽ἔρυκε
595
καὶ γάρ κ᾽εἰς ἐνιαυτὸν ἐγὼ παρὰ σοί γ᾽ἀνεχοίμην ἥμενος
596
οὐδέ κέ μ᾽οἴκου ἕλοι πόθος οὐδὲ τοκήων
597
αἰνῶς γὰρ μύθοισιν ἔπεσσί τε σοῖσιν ἀκούων τέρπομαι.
598
Ἀλλ᾽ἤδη μοι ἀνιάζουσιν ἑταῖροι
599
ἐν Πύλωι ἠγαθέηι σὺ δέ με χρόνον ἐνθάδ᾽ἐρύκεις.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus