Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant I, vers 44-62

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant I
Athéna critique et apitoie Zeus et les autres Dieux sur le sort d'Ulysse
44
Alors, la déesse (des Sciences) aux yeux qui voient l’invisible Harmonie du monde1, Athéna, lui fit cette réponse :
45
« Notre père à tous, le fils de Cronos, le Premier des dieux, c’est à juste titre assurément que, vraisemblablement saigné à blanc, gisant sur le sol, il trépassa ;
47
que finisse ainsi aussi tout autre qui commettrait de tels forfaits !
48
Mais à cause de l’homme instruit qu’est Ulysse, mon cœur se fend, oui !
49
pour cet infortuné qui, depuis longtemps, loin des siens, éprouve des chantages,
50
sur un roc cerné par les flots, qui est précisément au détroit ombilical reliant notre mer (Méditerranée) à la plaine océane2 (Atlantique).
51
L’île est boisée, une déesse y a fait sa demeure ;
52
c’est la fille d’Atlas, le dieu à l’audace punie3, lequel connaît les tréfonds de toute mer et a pourtant en charge ces hautes colonnes qui maintiennent éloignés le Ciel et la Terre4.
55
Sa fille retient captif cet homme malheureux qui pleure ; elle le charme sans fin par d’apaisantes et séduisantes incantations pour qu’il oublie (son) Ithaque.
57
Néanmoins Ulysse se hausse sur la pointe des pieds ou saute et pense apercevoir (à travers ses larmes), le mirage de sa terre. (Il devient fou). Il désire mourir.
59
« Votre cœur ne devrait-il pas enfin s’émouvoir, Zeus Olympien ?
60
Ulysse ne vous agréait-il pas chaque fois qu’il vous offrait un sacrifice près des navires des Argiens, sur la côte étendue de Troade ?
62
Ô Zeus, pourquoi donc seriez-vous tellement fâché contre lui ?5 »
Οδύσσεια
Οδύσσεια Α
44
Τὸν δ᾽ἠµείβετ᾽ἔπειτα θεὰ γλαυκῶπις Ἀθήνη·
45
Ὦ πάτερ ἡµέτερε, Κρονίδη, ὕπατε κρειόντων, καὶ λίην κεῖνός γε ἐοικότι κεῖται ὀλέθρῳ·
47
ὡς ἀπόλοιτο καὶ ἄλλος ὅτις τοιαῦτά γε ῥέζοι·
48
Ἀλλά µοι ἀµφ᾽Ὀδυσῆϊ δαΐφρονι δαίεται ἦτορ,
49
δυσµόρῳ, ὃς δὴ δηθὰ φίλων ἄπο πήµατα πάσχει
50
νήσῳ ἐν ἀµφιρύτῃ, ὅθι τ᾽ὀµφαλός ἐστι θαλάσσης·
51
νῆσος δενδρήεσσα, θεὰ δ᾽ἐν δώµατα ναίει,
52
Ἄτλαντος θυγάτηρ ὀλοόφρονος, ὅστε θαλάσσης πάσης βένθεα οἶδεν, ἔχει δέ τε κίονας αὐτὸς µακρὰς, αἳ γαῖάν τε καὶ οὐρανὸν ἀµφὶς ἔχουσιν.
55
Τοῦ θυγάτηρ δύστηνον ὀδυρόµενον κατερύκει, αἰεὶ δὲ µαλακοῖσι καὶ αἱµυλίοισι λόγοισιν θέλγει, ὅπως Ἰθάκης ἐπιλήσεται·
57
αὐτὰρ Ὀδυσσεὺς, ἱέµενος καὶ καπνὸν ἀποθρώσκοντα νοῆσαι ἧς γαίης, θανέειν ἱµείρεται.
59
Οὐδέ νυ σοί περ ἐντρέπεται φίλον ἦτορ, Ὀλύµπιε ;
60
Οὔ νύ τ᾽ Ὀδυσσεὺς Ἀργείων παρὰ νηυσὶ χαρίζετο ἱερὰ ῥέζων Τροίῃ ἐν εὐρείῃ ;
62
τί νύ οἱ τόσον ὠδύσαο, Ζεῦ;
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus