Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°2012
  • Les richesses qui viennent des dieux sont solides, celles que les hommes se procurent à l'aide de moyens criminels sont incertaines. Enlevées par la violence elles suivent avec peine la main qui les reçoit.

Source

Aux Muses, I

Époque

VIIe siècle av. J.-C.

Traducteur

Ernest Falconnet

Commentaire

Citation complète : Je voudrais avoir des richesses, mais les posséder justement, car la vengeance suit de près l'injustice ; les richesses qui viennent des dieux sont solides, celles que les hommes se procurent à l'aide de moyens criminels sont incertaines. Enlevées par la violence elles suivent avec peine la main qui les reçoit ; elles s'allient bientôt à la calamité. La calamité qui commence est d'abord un petit feu qui excite soudainement un grand incendie : dans le principe ce n'est rien, mais la fin est terrible.

Thème

Date d'ajout

Le samedi 24 octobre 2015 à 16:00

Citations similaires

  • Qu'il ne t'arrive jamais de reprocher à quelqu'un, dans ta colère, la pauvreté, l'indigence qui l'affligent. Jupiter incline sa balance, tantôt d'une façon, tantôt de l'autre ; tantôt pour qu'on soit riche, tantôt pour qu'on ne possède rien.

  • Préfère une vie honnête, dans une fortune médiocre, à des richesses injustement acquises.

  • User des richesses n'est pas donné à tous : souvent c'est un motif de honte et de bassesse.

  • Ne perds pas l’occasion journalière pour l'accroissement de ce que possède ta maison. L'activité produit la richesse, mais elle ne dure pas quand l'activité se relâche.

  • Une vie libre ne peut pas acquérir de grandes richesses, parce que la chose n’est pas facile sans se faire le serviteur des assemblées populaires ou des monarques.

  • Sans doute, si l'on ne considère que les honneurs, les richesses, l'autorité, tous les hommes croient semblables à des dieux ceux qui sont investis de la souveraine puissance.

  • Parfois le changement plaît aux riches ; et les simples repas, sous l'humble lare des pauvres, sans tapis et sans pourpre, rassérènent leur front soucieux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus