Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant IV, vers 684-702

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant IV
Les événements à Ithaque -
684
Puissent-ils ne plus prétendre à ma main ni avoir commerce avec aucune autre
685
et prendre leur repas ici et maintenant une seule et dernière fois.
686
Vous qui vous réunissez (si) souvent pour dilapider les nombreuses sources de subsistance ou de revenu de l'entreprenant Tèlémaque,
687
n'avez-vous pas autrefois entendu dire de vos pères, lorsque vous étiez enfants,
689
quel (sorte d'homme) était Ulysse avec les vôtres.
690
Il ne commettait aucune action disproportionnée ni même d'écart de langage
691
dans son royaume bien que ce soit le droit des Rois de droit divin/tout puissants
692
de traiter les uns en ennemis et les autres en amis.
693
Mais Lui n'a absolument jamais poursuivi un homme d'une détestable façon
694
alors que votre caractère se dévoile aussi par vos actes indignes
695
et il n'y a pas (en vous) le moindre scrupule de reconnaissance pour les bienfaits (passés).»
696
Or, Médôn, dont la maturité se lit sur le visage, lui répartit alors :
697
«Plût aux dieux, ma Reine, que cela soit là le pire de tes malheurs !
698
Mais tes courtisans méditent un autre crime bien pire encore et très affligeant ;
699
Puisse le fils de Cronos l'empêcher de s'accomplir !
700
Ils veulent tuer Tèlémaque par un bronze aigu à son retour chez nous ;
701
car il est parti pour entendre parler de son père vers Pylos-sur-Amathus/la sainte et vers l'humide/divine Lacédaimone.»
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας δ
Τὰ ἐν Ἰθάκηι.
684
Μὴ μνηστεύσαντες μηδ᾽ἄλλοθ᾽ὁμιλήσαντες
685
ὕστατα καὶ πύματα νῦν ἐνθάδε δειπνήσειαν·
686
οὐδέ τι πατρῶν ὑμετέρων τὸ πρόσθεν ἀκούετε, παῖδες ἐόντες,
687
οὐδέ τι πατρῶν ὑμετέρων τὸ πρόσθεν ἀκούετε, παῖδες ἐόντες,
689
οἷος Ὀδυσσεὺς ἔσκε μεθ᾽ὑμετέροισι τοκεῦσιν,
690
οὔτε τινὰ ῥέξας ἐξαίσιον οὔτε τι εἰπὼν
691
ἐν δήμωι, ἥ τ᾽ἐστὶ δίκη θείων βασιλήων
692
ἄλλον κ᾽ἐχθαίρηισι βροτῶν, ἄλλον κε φιλοίη.
693
Κεῖνος δ᾽οὔ ποτε πάμπαν ἀτάσθαλον ἄνδρα ἐώργει
694
ἀλλ᾽ὁ μὲν ὑμέτερος θυμὸς καὶ ἀεικέα ἔργα φαίνεται
695
οὐδέ τίς ἐστι χάρις μετόπισθ᾽ἐυεργέων.
696
Τὴν δ᾽αὖτε προσέειπε Μέδων πεπνυμένα εἰδώς·
697
«Αἲ γὰρ δή, βασίλεια, τόδε πλεῖστον κακὸν εἴη :
698
Ἀλλὰ πολὺ μεῖζόν τε καὶ ἀργαλεώτερον ἄλλο μνηστῆρες φράζονται,
699
ὃ μὴ τελέσειε Κρονίων·
700
Τηλέμαχον μεμάασι κατακτάμεν ὀξέι χαλκῶι οἴκαδε νισόμενον·
701
ὁ δ᾽ ἔβη μετὰ πατρὸς ἀκουὴν ἐς Πύλον ἠγαθέην ἠδ᾽ ἐς Λακεδαίμονα δῖαν.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus