Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant XII, vers 98-110

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant XII
Les Sirènes, Charybde et Scylla, les bovidés du soleil - Circè informe Ulysse de ses épreuves à venir : Charybde, alternativement tourbillon et geyser
98
Il n'est jamais possible que les marins se glorifient de lui avoir échappé sans dommage pour leur embarcation
99
et une vie est emportée par chaque tête d'un navire à la proue bleue marine.
101
Or l'autre écueil que tu verras, Ulysse, est moins haut, voisin de l'autre et tu l'atteindrais d'une flèche ;
103
y croît un grand figuier ployant sous les feuilles et à la verticale duquel l'humide Charybde engloutit l'eau noire.
105
D'une part, en effet, elle la rejette trois fois par jour et d'autre part, elle l'engloutit trois fois aussi !
106
C'est horrible (à voir et à entendre) ; puisse-tu assurément ne pas te trouver là par destinée quand elle engloutit !
107
Car nul ne pourrait te sauver en t'extirpant du danger pas même l'Erodeur de la terre !
108
En conséquence, rapprochant ton navire plutôt de l'écueil de Scylla au plus près et à pleine vitesse, dépasse-le
109
dépasse-le puisqu'il est de beaucoup préférable d'avoir à regretter six compagnons que tout ton équipage. »
Οδύσσεια
Οδύσσεια Λ
Σειρῆνες. Σκύλλα, Χάρυβδις. Βόες Ἡλίου.
98
Τῇ δ᾽οὔ πώ ποτε ναῦται ἀκήριοι εὐχετόωνταιπαρφυγέειν σὺν νηί
99
φέρει δέ τε κρατὶ ἑκάστῳφῶτ᾽ἐξαρπάξασα νεὸς κυανοπρῴροιο.
101
Τὸν δ᾽ἕτερον σκόπελον χθαμαλώτερον ὄψει, Ὀδυσσεῦ.πλησίον ἀλλήλων καί κεν διοϊστεύσειας.
103
τῷ δ᾽ἐν ἐρινεὸς ἔστι μέγας, φύλλοισι τεθηλώς :τῷ δ᾽ὑπὸ δῖα Χάρυβδις ἀναρροιβδεῖ μέλαν ὕδωρ.
105
Τρὶς μὲν γάρ τ᾽ἀνίησιν ἐπ᾽ἤματι, τρὶς δ᾽ἀναροιβδεῖ
106
δεινόν : μὴ σύ γε κεῖθι τύχοις, ὅτε ῥοιβδήσειεν :
107
Οὐ γάρ κεν ῥύσαιτό σ᾽ὑπὲκ κακοῦ οὐδ᾽ἐνοσίχθων
108
Ἀλλὰ μάλα Σκύλλης σκοπέλῳ πεπλημένος ὦκα νῆα παρὲξ ἐλάαν
109
ἐπεὶ ἦ πολὺ φέρτερόν ἐστινἓξ ἑτάρους ἐν νηὶ ποθήμεναι ἢ ἅμα πάντας."
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus