Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Rome antique
Citation n°2898
  • Voyez ce paon : si vous louez son plumage, il étale sa queue avec orgueil ; si vous le regardez en silence, il en cache les trésors. Le coursier, dans la lutte des chars, aime les applaudissements donnés à sa crinière bien peignée et à sa fière encolure.

Source

L'Art d'aimer, I

Époque

Ier siècle av. J.-C.

Traducteur

Désiré Nisard

Thème

Date d'ajout

Le mercredi 14 février 2018 à 13:00

Citations similaires

  • Pour le jeune homme, la principale part du salut est la sauvegarde de la jeunesse, et la vigilance contre ce qui se salit tout en suivant les désirs furieux.

  • Celui qui est sans trouble n’est à charge ni à lui-même, ni aux autres.

  • Il est vrai que le pressentiment du mal irrite ; mais c'est que l'intention même nous blesse, et que méditer l'injure, c'est déjà la commettre.

  • Quand tu as pris un rôle au-dessus de tes forces, non seulement tu y as fait une pauvre figure, mais encore tu as laissé de côté celui que tu aurais pu remplir.

  • Rendez les transactions avantageuses et les procès préjudiciables, afin que les citoyens évitent les uns et se portent avec empressement vers les autres.

  • Si quelqu'un peut me convaincre et me prouver que je pense ou que j'agis mal, je serai heureux de me corriger. Car je cherche la vérité, qui n'a jamais porté dommage à personne. Mais Il se nuit celui qui persiste en son erreur et en son ignorance.

  • Toutes choses sont en travail au delà de ce qu'on peut dire ; l’œil ne se rassasie pas de voir, et l'oreille ne se lasse pas d'entendre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus