Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°2308
  • Souvent les peuples imprudents se trouvent tout à coup dominés par les usurpateurs.

Source

Aux Muses, II

Époque

VIIe siècle av. J.-C.

Traducteur

Ernest Falconnet

Commentaire

Passage complet : Une force destructive s'échappe de la nue embrasée et de la grêle retentissante ; un tonnerre impétueux sort de l'éclair brillant ; le vent soulève d'immenses orages sur la mer, et souvent par les grands hommes périssent les grands états ; souvent les peuples imprudents se trouvent tout à coup dominés par les usurpateurs. J'avais donné par mes lois une égale puissance à tous les citoyens ; je n'avais rien ôté, rien ajouté à personne ; j'avais ordonné aux plus riches et aux plus puissants de ne rien faire contre les faibles, j'avait protégé les grands et les petits d'un double bouclier d'une force égale de chaque côté, sans donner plus aux uns qu'aux autres ; mes conseils furent méprisés : on en porte la peine aujourd'hui. Mais vous, ô chef généreux des Soliens, qui m'avez donné l'hospitalité, que le ciel conserve votre patrie et votre famille, daignez me renvoyer de votre île glorieuse sur un navire agile ; que la belle Vénus couronnée de violette soit propice à ma navigation, qu'elle bénisse cette terre hospitalière qui m'a accueilli et qu'elle me permette de revoir encore une fois mon Athènes bien-aimée !

Thème

Date d'ajout

Le vendredi 15 avril 2016 à 7:00

Citations similaires

  • Ce qu'on est obligé de taire n'en est pas moins honorable.

  • Ne pas boire d’alcool, un mode de vie salutaire, la non-violence, le don respectueux, honorer ceux qui sont dignes, l'amour, voilà, brièvement, ce qu’est la doctrine.

  • Le crime a tant d'appas ! chacun ne songe qu'à son propre plaisir ; et celui que l'on goûte aux dépens du bonheur d'autrui n'en a que plus d'attraits. Ô honte ! Ce n'est pas son ennemi qu'un amant doit craindre.

  • La bienfaisance et la générosité, il n'y a pas de vertu qui aille mieux à la nature humaine, mais elle demande à être pratiquée avec de grandes précautions.

  • Le mortel qui s'est instruit par les leçons de l'adversité a acquis pour l'avenir une sage prévoyance.

  • Les gens de bien ont-ils rien de plus cher, rien de plus vénérable que leurs parents ?

  • Maintenant ces trois choses demeurent : la foi, l'espérance, la charité ; mais la plus grande de ces choses, c'est la charité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus