Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Rome antique
Citation n°1511
  • Entre l'homme et la bête il y a surtout cette différence que la bête, n'écoutant que ses sensations, est tout entière absorbée dans le présent.

Source

De Officiis (Des Devoirs), I, IV

Époque

Ier siècle av. J.-C.

Traducteur

Désiré Nisard

Commentaire

Citation complète : Mais entre l'homme et la bête il y a surtout cette différence que la bête, n'écoutant que ses sensations, est tout entière absorbée dans le présent ; à peine le passé et l'avenir existent-ils pour elle ; tandis que l'homme, doué de la raison, peut, à l'aide de la lumière, voir l'enchaînement des choses, la liaison, les causes, le principe et la suite des événements, saisir les ressemblances, nouer l'avenir au présent, et de cette sorte embrasser d'un coup d'œil le cours entier de sa vie, et préparer tout ce qui lui sera nécessaire pour arriver heureusement jusqu'au terme.

Thème

Date d'ajout

Le lundi 23 février 2015 à 15:00

Citations similaires

  • Il n'est si humble mortel qui n'espère, avec quelque raison, tirer satisfaction de l'homme le plus haut placé : pour nuire nous sommes tous puissants.

  • Ne suppose pas, si quelque chose t'est difficile que cette chose soit impossible à l'homme. Mais, si une chose est possible et naturelle à l'homme, pense qu'elle est aussi à ta portée.

  • En vain l'homme aspirerait-il à de plus hautes destinées, en vain tenterait-il de s'élever jusqu'aux parvis d'airain qu'habitent les Immortels : il éprouverait le sort de Bellérophon, que Pégase précipita sur la terre.

  • Plus d'une fois l'artifice et la ruse de l'homme faible triomphent de la valeur du héros.

  • L'homme qui rend un service nuisible n'est ni bienfaisant, ni libéral ; on doit le regarder comme un flatteur pernicieux.

  • La pire de toutes les injustices est celle de l'homme qui, au moment même où il vous porte le coup le plus perfide, a l'art de se faire passer pour un homme de bien.

  • L’homme cruel n’est point fléchi par les larmes, il s’en nourrit.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus