Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant III, vers 430-452

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant III
Τὰ ἐν Πύλωι -Le défilé. Nouveau sacrifice, cette fois-ci en l'honneur d'Athèna.
430
Ainsi parla-t-il et tous enfin lui obéirent.
431
Marchait en tête la génisse arrivée de la campagne, puis défilait l'équipage de Tèlémaque au grand cœur accouru du navire rapide et stable
433
puis suivait derrière le forgeron ayant dans les mains les outils de bronze, instruments nécessaires de son métier :
434
la bigorne45 , le marteau à brunir et la pince (ou cisaille) faite avec soin avec lesquels il travaillera l'or ;
435
fermait la marche Athèna (revenue) pour assister à la cérémonie.
436
Alors, le vieux Nestôr, l'habile cavalier, fournit de l'or et ensuite l'artisan (le) plaqua sur les cornes de la génisse afin que la déesse ait du plaisir en regardant cet ornement.
439
Stratios et Echephrôn, l'homme au qualités divines, conduisent la génisse (en la tirant) par les cornes
440
et Arètos arriva de la chambre leur apportant de l'eau pour se laver les mains dans un bassin décoré de fleurs camomilles et, dans l'autre main, il portait des grains d'orge dans une corbeille d'osier.
442
Puis (arriva) Thrasymède, le valeureux à la guerre, tenant à la main une cognée aiguisée ; il avait à son côté la génisse à immoler.
444
Puis (arriva) Persée qui tenait un vase placentaire.
445
Alors le vieux Nestôr, l'habile cavalier fit couler (sur ses mains) l'eau lustrale et (soulèva entre ses doigts, au-dessus de la corbeille) un flot de farine d'orge béni et prononça de nombreuses prières destinée à Athèna,
446
Enfin, il initia le sacrifice en jetant dans le feu une touffe de poils arrachés à la tête (de la génisse).
447
Quand ses fils eurent à leur tour récité les formules sacrificielles et projeté un nuage de farine d'orge béni,
448
aussitôt le fils de Nestôr, Thrasymède, déployant toute son ardeur, rapprocha celle qui se tenait à son côté
448
et sa cognée s'abattit coupant les muscles du cou et la vitalité de la génisse fut déliée.
450
Les filles et les brus et la respectable épouse de Nestôr, Eurydice, l'aînée des filles de Clymène, poussèrent alors, simultanément, un cri d'effroi.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας γ
Τὰ ἐν Πύλωι.
430
Ὣς ἔφαθ᾽οἱ δ᾽ἄρα πάντες ἐποίπνυον.
431
Ἦλθε μὲν ἂρ βοῦς ἐκ πεδίου [432] ἦλθον δὲ θοῆς παρὰ νηὸς ἐίσης Τηλεμάχου ἕταροι μεγαλήτορος
433
ἦλθε δὲ χαλκεὺς ὅπλ᾽ἐν χερσὶν ἔχων χαλκήια, πείρατα τέχνης·
434
ἄκμονά τε σφῦραν τ᾽ἐυποίητόν τε πυράγρην, οἷσίν τε χρυσὸν εἰργάξετο·
435
ἦλθε δ᾽Ἀθήνη ἱρῶν ἀντιόωσα.
436
Γέρων δ᾽ἱππηλάτα Νέστωρ χρυσὸν ἔδωχ᾽ὁ δ᾽ἔπειτα βοὸς κέρασιν περίχευεν ἀσκήσας, ἵν᾽ἄγαλμα θεὰ κεχάροιτο ἰδοῦσα.
439
Βοῦν δ᾽ἀγέτην κεράων Στρατίος καὶ δῖος Ἐχέφρων
440
χέρνιβα δέ σφ᾽Ἄρητος ἐν ἀνθεμόεντι λέβητι (cf. I, 136 ; I, 137) ἤλυθεν ἐκ θαλάμοιο φέρων, ἑτέρηι δ᾽ἔχεν οὐλὰς ἐν κανέωι
442
πέλεκυν δὲ μενεπτόλεμος Θρασυμήδης ὀξὺν ἔχων ἐν χειρὶ παρίστατο βοῦν ἐπικόψων.
444
Περσεὺς δ᾽ἀμνίον εἶχε.
445
Γέρων δ᾽ἱππηλάτα Νέστωρ χέρνιβά τ᾽οὐλοχύτας τε κατήρχετο πολλὰ δ᾽Ἀθήνηι
446
εὔχετ᾽ἀπαρχόμενος κεφαλῆς τρίχας ἐν πυρὶ βάλλων.
447
Αὐτὰρ ἐπεί ῥ᾽εὔξαντο καὶ οὐλοχύτας προβάλοντο,
448
αὐτίκα Νέστορος υἱὸς ὑπέρθυμος Θρασυμήδης ἤλασεν ἄγχι στάς
448
πέλεκυς δ᾽ἀπέκοψε τένοντας αὐχενίους λῦσεν δὲ βοὸς μένος.
450
αἱ δ᾽ὀλόλυξαν θυγατέρες τε νυοί τε καὶ αἰδοίη παράκοιτις Νέστορος, Εὐρυδίκη, πρέσβα Κλυμένοιο θυγατρῶν.
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus