Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°1425
  • Des morts on ne dit que du bien.

Citation originale

τὸν τεθνηκóτα μὴ κακολογεῖν / De mortuis nihil nisi bonum.

Époque

VIe siècle av. J.-C.

Commentaire

La première expression écrite connue de cet aphorisme se trouve dans l'œuvre de Diogène Laërce, "Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres" (IVe siècle), livre I, §§ 69-70, où il l'attribue au philosophe grec présocratique Chilon de Sparte, un des Sept Sages de Grèce (VIe siècle avant Jésus-Christ).

Au XVe siècle, le saint moine camaldule, Ambrogio Traversari, traduisit le livre grec de Diogène Laërce en latin. L'œuvre fut publiée en 1433 sous le titre de Laertii Diogenis vitae et sententiae eorum qui in philosophia probati fuerunt. Ce qui, dans l'atmosphère de la Renaissance avec la redécouverte des classiques anciens, popularisera considérablement cet aphorisme (avec beaucoup d'autres) conseillant le respect pour la mémoire des morts.

Source du commentaire

Wikipedia

Thème

Date d'ajout

Le mercredi 21 janvier 2015 à 9:00

Citations similaires

  • Nous sommes tous sujets aux rigueurs du trépas, et tous également nous ignorons l'heure où doit cesser notre destinée.

  • Le sommeil est indispensable à la réparation des forces ; cependant le prolonger et le jour et la nuit serait une vraie mort.

  • L'aiguillon de la mort, c'est le péché ; et la puissance du péché, c'est la Loi.

  • Le dernier ennemi qui sera détruit, c'est la mort.

  • Heureux le mortel qui touchant aux noirs confins de la vie lègue à ses enfants chéris une bonne renommée, le plus précieux de tous les biens : sa mort est un doux sommeil.

  • Je ne saurai prétendre admirer ce cadavre orné et parfumé, car au bûcher le feu viendra le consumer et le réduire, en fait, au même tas cendré qu'un type miséreux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus