Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°1547
  • Alcibiade est coupable d'avoir, pendant sa prime jeunesse, détourné les hommes de leurs femmes, et, dans son adolescence, détourné les femmes de leurs maris.

Source

Maximes

Époque

IIIe siècle av. J.-C.

Commentaire

Faisant toujours mention d'Alcibiade, en réponse à la question posée aux sept sages et aux Socratiques : « Est-il bon de prendre femme ? », Bion de Borysthène répliqua : « S'il [Socrate] désirait Alcibiade et ne le toucha point, dit-il, il fut un sot, mais si au contraire il n'en avait réellement pas envie, il n'a rien fait d'extraordinaire. »

Thème

Date d'ajout

Le lundi 9 mars 2015 à 15:00

Citations similaires

  • La nécessité ce qu’il y a de plus puissant : elle triomphe de tout.

  • L’esprit ce qu’il y a de plus rapide : il se répand à travers toutes choses.

  • L'espace est ce qu’il y a de plus grand : il embrasse tout.

  • La pratique ne réside pas dans la seule mortification du corps ; en effet, celle-ci ne met pas fin au mal causé à autrui ni ne lui est profitable.

  • Hermippe attribue à Thalès ces paroles que d’autres mettent dans la bouche de Socrate : « Je remercie la fortune de trois choses : d’être membre de l’espèce humaine plutôt que bête ; d’être homme plutôt que femme ; d’être Grec et non barbare. »

  • En vain la calomnie voudrait-elle abreuver ses vertus ; les gens de bien la réduisent au silence : ainsi la fumée disparaît sous une ondée bienfaisante.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus