Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de laGrèce antique
Citation n°1547
  • Alcibiade est coupable d'avoir, pendant sa prime jeunesse, détourné les hommes de leurs femmes, et, dans son adolescence, détourné les femmes de leurs maris.

Source

Maximes

Époque

IIIe siècle av. J.-C.

Commentaire

Faisant toujours mention d'Alcibiade, en réponse à la question posée aux sept sages et aux Socratiques : « Est-il bon de prendre femme ? », Bion de Borysthène répliqua : « S'il [Socrate] désirait Alcibiade et ne le toucha point, dit-il, il fut un sot, mais si au contraire il n'en avait réellement pas envie, il n'a rien fait d'extraordinaire. »

Thème

Date d'ajout

Le lundi 9 mars 2015 à 15:00

Citations similaires

  • Le lien qui nous réunit tous dans une même famille, c'est la raison et le langage.

  • N'est-il pas juste que chacun honore ses contemporains ? Il les chantera avec joie ; car quel est le mortel qui ne se flatte pas de raconter avec plus de vérité les faits dont il a été témoin.

  • De même que le feu purifie l'or et lui donne un nouveau lustre, de même les hymnes des favoris des Muses répandent sur l'athlète vainqueur une gloire qui le rend égal aux rois.

  • La grammaire, indispensable aux enfants, est un délassement pour la vieillesse, et fait le charme de la retraite.

  • Comme il est cruel de ne pas laisser les hommes se porter aux choses qui leur paraissent naturelles et dignes d'intérêt ! Et pourtant, en un certain sens, tu ne leur accordes pas de le faire, lorsque tu t'indignes de ce qu'ils commettent des fautes.

  • Là où il y a le plus de raison et d'intelligence ; là il y a le moins de hasard ; et là où il y a le plus de hasard, là il y a le moins d'intelligence.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus