Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant IV, vers 252-270

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant IV
Les événements à Sparte - Hélène accueille Ulysse à Troie et il retourne chez les Grecs en tuant des Troyens.
252
Mais quand, enfin, il me plut de lui faire prendre un bain et de le frotter d'huile,
253
l'ayant recouvert de vêtement et ayant juré le redoutable et solennel serment
254
de ne pas dévoiler (la venue d')Ulysse parmi les Troyens,
255
(du moins) pas avant qu'en toute certitude, il ne soit parvenu à ses navires rapides et ses tentes,
256
alors seulement, il lui plut de détailler tout de l'état d'esprit envers moi des Achéens.
257
Puis ayant tué de sa longue épée de bronze de nombreux Troyens,
258
Il arriva chez les Argiens et leur rapporta beaucoup d'informations.
259
A ce moment les autres Troyennes se lamentaient en poussant des cris de deuil tandis que mon âme
260
se réjouissait puisque déjà mon cœur avait changé d'avis (et souhaitait) retourner bientôt chez moi
261
et je déplorais l'erreur en laquelle Aphrodite
262
m'avait induite quand elle m'avait conduite ici loin de la patrie de mes ancêtres,
263
en abandonnant ma fille, mon lit conjugal et mon époux,
264
Toi, qui ne le cède en rien, ni finalement en compréhension ni, en aucune façon, en prestance».
265
Le blond Ménélas lui répondit alors, en prenant à son tour la parole :
266
«Oui merci ! Certes, tout cela est assurément vrai, femme, tu as parlé selon une juste mesure.
267
J'ai, d'une part, jadis appris à connaître la décision au conseil et l'état d'esprit
268
de beaucoup de combattants héroïques et, d'autre part, j'ai parcouru toute la terre
269
mais je n'ai jamais rien vu de tel, de mes propres yeux,
270
que l'âme du vigoureux et endurant Ulysse.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας δ
Τὰ ἐν Λακεδαίμονι.
252
Ἀλλ᾽ὅτε δή μιν ἐγὼ λόεον καὶ χρῖον ἐλαίωι
253
ἀμφὶ δὲ εἵματα ἕσσα καὶ ὤμοσα καρτερὸν ὅρκον
254
μὴ μὲν πρὶν Ὀδυσῆα μετὰ Τρώεσσ᾽ἀναφῆναι,
255
πρίν γε τὸν ἐς νῆάς τε θοὰς κλισίας τ᾽ἀφικ(ν)έσθαι,
256
καὶ τότε δή μοι πάντα νόον κατέλεξεν Ἀχαιῶν.
257
Πολλοὺς δὲ Τρώων κτείνας ταναήκεϊ χαλκῶι
258
ἦλθε μετ᾽Ἀργείους κατὰ δὲ φρόνιν ἤγαγε πολλήν.
259
Ἔνθ᾽ἄλλαι Τρωιαὶ λίγ᾽ἐκώκυον· αὐτὰρ ἐμὸν κῆρ
260
χαῖρ᾽ἐπεὶ ἤδη μοι κραδίη (ἐ)τέτραπτο νέεσθαι ἂψ οἶκόνδ᾽
261
ἄτην δὲ μετέστενον ἣν Ἀφροδίτη
262
δῶχ᾽ὅτε μ᾽ἤγαγε (ἐ)κεῖσε φίλης ἀπὸ πατρίδος αἴης,
263
παῖδά τ᾽ἐμὴν νοσφισσαμένην θάλαμόν τε πόσιν τε
264
οὔ τευ δε(υ)όμενον, οὔτ᾽ἂρ φρένας οὔτε τι εἶδος.
265
Τὴν δ᾽ἀπαμειβόμενος προσέφη ξανθὸς Μενέλαος· (cf. IV, 166 ; V, 201)
266
Ναὶ δὴ ταῦτά γε πάντα, γύναι, κατὰ μοῖραν ἔειπες.
267
Ἤδη μὲν πολέων ἐδάην βουλήν τε νόον τε
268
ἀνδρῶν ἡρώων πολλὴν δ᾽ἐπελήλυθα γαῖαν·
269
ἀλλ᾽οὔ πω τοιοῦτον ἐγὼν ἴδον ὀφθαλμοῖσιν,
270
οἷν Ὀδυσσῆος ταλασίφρονος ἔσκε φίλον κῆρ.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus