Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant IV, vers 168-189

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant IV
Les événements à Sparte - Ménélas se réjouit de la venue de Télémaque, le fils de son ami Ulysse..
168
Le blond Ménélas lui répondit alors, en prenant à son tour la parole :
169
«Que les dieux soient loués ! Qu'ils le soient d'autant plus que le fils de ce héros très cher
170
s'est plu à venir en suppliant dans ma demeure, ce héros qui, pour ma cause, a enduré de nombreux combats ;
171
et je lui avais dit en repartant de Troie que j'aimerai (le revoir), de préférence à tout autre Argien,
172
si Zeus Olympien qui tonne au loin nous donnait de connaître le retour chacun chez soi, par mer avec nos navires maniables.
174
Et j'aurai fondé pour lui en Argolide une ville et bâti un palais,
175
après qu'il aurait déménagé d'Ithaque ses biens, son fils
176
et tous ses contingents, après que j'aurai fait évacuer une ville
177
parmi celles qui entourent ma cité (de Sparte) et qui sont sous mon autorité personnelle.
178
Et, souvent, nous nous serions rencontrés tant que vivant là et rien d'autre n'aurait pu troubler notre amitié ni notre satisfaction
180
avant que, bien sûr, le noir nuage de la mort ne se plaise à nous envelopper.
181
Mais, d'une part, sans doute un dieu lui-même a différé, par jalousie, un tel avenir (idyllique),
182
celui qui a décrété qu'il serait seul, privé de retour et malheureux.»
183
Ainsi s'épancha-t-il et il suscita chez tous une irrépressible envie de soupirer :
184
d'une part, l'Argienne Hélène, descendante de Zeus, pleura,
185
et, d'autre part, pleurèrent aussi Tèlémaque et l'Atride Ménélas
186
et finalement les deux yeux du fils de Nestor ne restèrent pas sans larmes ;
187
car il lui revient en mémoire, à son cœur défendant, l'irréprochable Antiloque
188
que tua finalement le magnifique fils (Memnon) de la lumineuse et poignante Aurore ;
189
se souvenant bien sûr de lui (de son frère Antiloque), il (Péïsistrate) adresse ses mots ailées :
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας δ
Τὰ ἐν Λακεδαίμονι
168
Τὸν δ᾽ἀπαμειβόμενος προσέφη ξανθὸς Μενέλαος· (cf. IV, 145)
169
«Ὢ πόποι, ἦ μάλα δὴ φίλου ἀνέρος υἱὸς ἐμὸν δῶ
170
ἵκεθ᾽ὃς εἵνεκ᾽ἐμεῖο πολέας ἐμόγησεν ἀέθλους·
171
καί μιν ἔφην ἐλθόντα φιλησέμεν ἔξοχον ἄλλων Ἀργείων,
172
εἰ νῶιν ὑπεὶρ ἅλα νόστον ἔδωκε νηυσὶ θοῆισι γενέσθαι Ὀλύμπιος εὐρύοπα Ζεύς.
174
Καί κέ οἱ Ἄργεϊ (ἔ)νάσσα πόλιν καὶ δώματ᾽ἔτευξα,
175
ἐξ Ἰθάκης ἀγαγὼν σὺν κτήμασι καὶ τέκεϊ ὧι
176
καὶ πᾶσιν λαοῖσι, μίαν πόλιν ἐξαλαπάξας
177
αἳ περιναιετάουσιν ἀνάσσονται δ᾽ἐμοὶ αὐτῶι.
178
Καί κε θάμ᾽ἐνθάδ᾽ἐόντες ἐμισγόμεθ᾽οὐδέ κεν ἡμέας ἄλλο διέκρινεν φιλέοντέ τε τερπομένω τε
180
πρίν γ᾽ὅτε δὴ θανάτοιο μέλαν νέφος ἀμφεκάλυψεν.
181
Ἀλλὰ τὰ μέν που μέλλεν ἀγάσασθαι θεὸς αὐτός,
182
ὃς κεῖνον δύστηνον ἀνόστιμον οἶον ἔθηκεν.»
183
Ὣς φάτο, τοῖσι δὲ πᾶσιν ὑφ᾽ἵμερον ὦρσε γόοιο
184
Κλαῖε μὲν Ἀργείη Ἑλένη, Διὸς ἐκγεγαυῖα,
185
κλαῖε δὲ Τηλέμαχός τε καὶ Ἀτρεΐδης Μενέλαος
186
οὐδ᾽ἄρα Νέστορος υἱὸς ἀδακρύτω ἔχεν ὄσσε·
187
μνήσατο γὰρ κατὰ θυμὸν ἀμύμονος Ἀντιλόχοιο,
188
τόν ῥ᾽Ἠοῦς ἔκτεινε φαεινῆς ἀγλαὸς υἱός·
189
τοῦ ὅ γ᾽ἐπιμνησθεὶς ἔπεα πτερόεντ᾽ἀγόρευεν·
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus