Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant IV, vers 190-205

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant IV
Les événements à Sparte.
190
« Fils d'Atrée, il est vrai que le Vétéran Nestôr m'a dit que tu es le plus prudent des mortels
191
quand nous t'évoquions et que nous comparions, les uns avec les autres, nos palais respectifs.
193
Et maintenant, si cela t'est possible, condescends à m'écouter ;
194
car je n'éprouve vraiment pas de plaisir à me lamenter entre la poire et le fromage,
195
mais au contraire, quand l'Aurore matinale reviendra, je ne refuserai alors assurément pas de pleurer
196
ceux des mortels qui seraient décédés et auraient suivi leur destin.
197
Certes, la seule contrepartie pour ces mortels frappés par le sort,
198
est que nous nous fassions couper les cheveux et que nous fondions en larmes en nous lamentant.
199
En effet, mon frère aussi est mort qui n'était aucunement le plus mauvais des Argiens
200
et tu peux bien le savoir (dico p891) ; car quant à moi, assurément,
201
je n'étais pas présent et je ne l'ai pas vu (mourir) mais on dit qu'Antiloque l'emportait sur tous,
202
non seulement extrêmement rapide à la course mais aussi combattant hors-pair.
203
Le blond Ménélas lui répondit alors, en prenant à son tour la parole :
204
« Cher ami, que tu as dit des choses telles que les aurait dites, dans un esprit positif, un soldat ayant un devoir de réserve (vis-à-vis d'un général)
205
ou comme l'aurait fait un grand ancien (général CR) !
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας δ
Τὰ ἐν Λακεδαίμονι. Τὰ ἐν Ἰθάκηι.
190
«Ἀτρεΐδη, περὶ μέν σε βροτῶν πεπνυμένον εἶναι Νέστωρ φάσχ᾽ὁ γέρων,
191
ὅτ᾽ἐπιμνησαίμεθα σεῖο οἷσιν ἐνὶ μεγάροισι καὶ ἀλλήλους ἐρέοιμεν.
193
Καὶ νῦν, εἴ τί που ἔστι, πίθοιό μοι·
194
οὐ γὰρ ἐγώ γε τέρπομ᾽ὀδυρόμενος μεταδόρπιος,
195
ἀλλὰ καὶ ἠὼς ἔσσεται ἠριγένε(ι)α, νεμεσσῶμαί γε μὲν οὐδὲν κλαίειν
196
ὅς κε θάνηισι βροτῶν καὶ πότμον ἐπίσπηι.
197
Τοῦτό νυ καὶ γέρας οἶον ὀιζυροῖσι βροτοῖσιν
198
κείρασθαί τε κόμην βαλέειν τ᾽ἀπὸ δάκρυ παρειῶν.
199
Καὶ γὰρ ἐμὸς τέθνηκεν ἀδελφεός, οὔ τι κάκιστος Ἀργείων
200
μέλλεις δὲ σὺ ἴδμεναι· οὐ γὰρ ἐγώ γε
201
ἤντησ᾽οὐδὲ ἴδον περὶ δ᾽ἄλλων φασὶ γενέσθαι,
202
πέρι μὲν θείειν ταχὺν ἠδὲ μαχητήν. (cf. III, 112)
203
Τὸν δ᾽ἀπαμειβόμενος προσέφη ξανθὸς Μενέλαος· (cf. IV, 166)
204
«Ὦ φίλ᾽ἐπεὶ τόσα εἶπες ὅσ᾽ἂν πεπνυμένος ἀνὴρ εἴποι
205
καὶ ῥέξειε καὶ ὃς προγενέστερος εἴη·
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus