Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant XII, vers 384-402

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant XII
Les Sirènes, Charybde et Scylla, les bovidés du soleil - Zeus décide de le venger
384
Alors Zeus qui amoncèle (et dissipe) les nuages lui dit en retour :
385
« Hèlios puisses-tu, d'une part, (toujours) briller pour les immortels
386
et les périssables mortels qui cultivent sur celle qui donne la vie
387
et, d'autre part, en le foudroyant avec l'éclair éclatant de blancheur, je ferai éclater en petits morceaux leur navire maniable au milieu du bassin (méditerranéen) à la couleur vineuse.
389
(J'ai entendu ces mots de (la bouche de) Calypso à la dense chevelure
390
et elle l'avait elle-même entendu dire par le messager Hermès).
391
Toutefois lorsqu'enfin j'arrivai au bord de mer et jusqu'à mon navire,
392
j'admonestai (mon équipage), en me tenant auprès de l'un puis de l'autre,
393
mais nous ne pouvons trouver aucun moyen (d'y remédier) puisque les bovidés étaient déjà morts (et dévorés).
394
Or, tout à coup, les dieux montrent des signes merveilleux :
395
d'une part, les dépouilles de cuir rampèrent (comme des serpents) et, d'autre part, les chairs, grillées ou crus, meuglaient autour des broches
396
et, d'autre part encore, une plainte semblable à celles des bovidés se faisait (entendre).
397
Il est (malheureusement) vrai que pendant six jours mes compagnons à l'unisson dévorèrent d'autres bovidés d'Hélios, en choisissant les meilleures bêtes ;
399
mais quand il plût à Zeus, né de Cronos, de faire naître le septième jour,
400
alors ensuite le vent cessa de souffler en tourbillons à la fureur divine et à l'odeur d'entrailles
401
et, embarquant aussitôt, nous relançons le navire dans le vaste bassin (méditerranéen),
402
en redressant le mât puis en y hissant les voiles blanches.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας Ʌ
Σειρῆνες. Σκύλλα, Χάρυβδις. Βόες Ἡλίου.
384
Τὸν δ᾽ἀπαμειβόμενος προσέφη νεφεληγερέτα Ζεύς·
385
Ἠέλι᾽ἦ τοι μὲν σὺ μετ᾽ἀθανάτοισι φάεινε
386
καὶ θνητοῖσι βροτοῖσιν ἐπὶ ζείδωρον ἄρουραν
387
τῶν δέ κ᾽ἐγὼ τάχα νῆα θοὴν ἀργῆτι κεραυνῷτυτθὰ βαλὼν κεάσαιμι μέσῳ ἐνὶ οἴνοπι πόντῳ.
389
Ταῦτα δ᾽ἐγὼν ἤκουσα Καλυψοῦς ἠυκόμοιο
390
ἡ δ᾽ἔφη Ἑρμείαο διακτόρου αὐτὴ ἀκοῦσαι.
391
Αὐτὰρ ἐπεί ῥ᾽ἐπὶ νῆα κατήλυθον ἠδὲ θάλασσαν,
392
νείκεον ἄλλοθεν ἄλλον ἐπισταδόν,
393
οὐδέ τι μῆχος εὑρέμεναι δυνάμεσθα βόες δ᾽ ἀποτέθνασαν ἤδη.
394
Τοῖσιν δ᾽αὐτίκ᾽ἔπειτα θεοὶ τέραα προύφαινον·
395
εἷρπον μὲν ῥινοί κρέα δ᾽ἀμφ᾽ὀβελοῖσι μεμύκει
396
ὀπταλέα τε καὶ ὠμά, βοῶν δ᾽ὣς γίγνετο φωνή.
397
Ἑξῆμαρ μὲν ἔπειτα ἐμοὶ ἐρίηρες ἑταῖροι δαίνυντ᾽Ἠελίοιο βοῶν ἐλάσαντες ἀρίστας·
399
ἀλλ᾽ὅτε δὴ ἕβδομον ἦμαρ ἐπὶ Ζεὺς θῆκε Κρονίων
400
καὶ τότ᾽ἔπειτ᾽ἄνεμος μὲν ἐπαύσατο λαίλαπι θύῳν, (cf. XII, 408 ; XII, 426)
401
ἡμεῖς δ᾽αἶψ᾽ἀναβάντες ἐνήκαμεν εὐρέι πόντῳ,
402
ἱστὸν στησάμενοι ἀνά θ᾽ἱστία λεύκ᾽ἐρύσαντες.
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus