Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée -Chant X, vers 503-520

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant X
Vous n'aurez qu'à vous laisser porter par le vent et le courant. Au Rocher, débarquez et allez à pied.
503
Ainsi parlai-je et elle, qui est tenue à l'écart (des dieux) par les déesses, me répondit immédiatement, à son tour :
504
« Rejeton de Zeus, fils de Laërte, ingénieux Ulysse, puisses-tu n'avoir assurément pas besoin de quelque pilote pour prendre soin de ton navire !
506
Ayant dressé le mat et hissé et étarqué les voiles blanches, tiens bon (le cap) ! Car le souffle de Borée devrait pouvoir emporter (sans nager/ramer) ton navire.
508
Mais lorsqu'il t'aura plût à ton tour de naviguer jusqu'à l'Océan, alors seulement (tu trouveras au bout ouest du bassin méditerranéen) un Roc et un détroit1 et le bois sacré de Perséphone, où croissent de haut peupliers et des saules dispendieux2
511
D'une part, arrête/mets en panne ton navire à cet endroit au-dessus des tourbillons (océaniques) profonds et, d'autre part, procède/avance en personne vers l'Hadès pour trouver sa demeure.
513
En cette escale, en vérité, pour (ensuite) se jeter dans l'Achéron, confluent le Pyriphlégéthon3 et le Cocyte4 qui, rien que ça, est un bras des eaux du Styx !
516
et là ensuite, Héros, approche-toi tout près, comme je te le demande, pour creuser un trou carré de vingt doigts de côté4 et dans ce trou, en tournant, verser une libation en l'honneur de tous les trépassés : primo de lait et de miel, deuzio de vin doux et tertio d'eau de source (naturelle) puis tamiser en secouant, par dessus, de la blanche farine.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας κ
503
Ὣς ἐφάμην ἡ δ᾽αὐτίκ᾽ἀμείβετο δῖα θεάων·
504
« Διογενὲς Λαερτιάδη, πολυμήχαν᾽Ὀδυσσεῦ, cf. (X, 401 ; X, 498) μή τί τοι ἡγεμόνος γε ποθὴ παρὰ νηὶ μελέσθω :
506
Ἱστὸν δὲ στήσας ἀνά θ᾽ἱστία λευκὰ πετάσσας, ἧσθαι : τὴν δέ κέ τοι πνοιὴ Βορέαο φέρηισιν.
508
Ἀλλ᾽ὁπότ᾽ἂν δὴ νηὶ δι᾽Ὠκεανοῖο περήσηις ἔνθ᾽ἀκτή τε λάχεια καὶ ἄλσεα Περσεφονείης, cf. (VI, 291) μακραί τ᾽αἴγειροι καὶ ἰτέαι ὠλεσίκαρποι.
511
Νῆα μὲν αὐτοῦ κέλσαι ἐπ᾽Ὠκεανῶι βαθυδίνηι αὐτὸς δ᾽εἰς Ἀίδεω ἰέναι δόμον εὐρώεντα.
513
Ἔνθα μὲν εἰς Ἀχέροντα Πυριφλεγέθων τε ῥέουσιν Κώκυτός θ᾽ὃς δὴ Στυγὸς ὕδατός ἐστιν ἀπορρώξ : Πέτρη τε ξύνεσίς τε δύω ποταμῶν ἐριδούπων·
516
ἔνθα δ᾽ἔπειθ᾽, ἥρως, χριμφθεὶς πέλας, ὥς σε κελεύω, βόθρον ὀρύξαι ὅσον τε πυγούσιον ἔνθα καὶ ἔνθα cf. (XI, 25-28) ἀμφ᾽αὐτῶι δὲ χοὴν χεῖσθαι πᾶσιν νεκύεσσιν, πρῶτα μελικρήτωι μετέπειτα δὲ ἡδέι οἴνωι, τὸ τρίτον αὖθ᾽ὕδατι ἐπὶ δ᾽ἄλφιτα λευκὰ παλύνειν.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur :Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014-2018 / Mise en page © Citations-Antiques.com,2019

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus