Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Rome antique
Citation n°3017
  • Quel amant expérimenté ignore combien les baisers donnent de poids aux douces paroles ?

Source

L'Art d'aimer, I

Époque

Ier siècle av. J.-C.

Traducteur

Désiré Nisard

Commentaire

Citation complète : Quel amant expérimenté ignore combien les baisers donnent de poids aux douces paroles ? Ta belle s'y refuse ; prends-les malgré ses refus. Elle commencera peut-être par résister : « Méchant ! » dira-t-elle ; mais, tout en résistant, elle désire succomber. Seulement, ne va pas, par de brutales caresses, blesser ses lèvres délicates, et lui donner sujet de se plaindre de ta rudesse.

Thème

Date d'ajout

Le jeudi 16 août 2018 à 12:00

Citations similaires

  • Je ne sais ce que prépare l'amour furtif. Jouis de ton bonheur, je t'en prie, tandis que tu le peux ; ta barque vogue sur une eau courante.

  • Il est inutile de faire boire aux jeunes filles des philtres amoureux : les philtres troublent la raison et n'engendrent que la fureur.

  • Ne crains pas moins d'épouser une méchante femme, et que l'appât d'une funeste dot ne te rende pas l'esclave d'une épouse indigne de toi.

  • Abstiens-toi de toute union charnelle, qui ne soit pas précédée d'un contrat, et qui ne soit fondée que sur la violence ou la séduction.

  • L'Amour, cet enfant volage, sans cesse errant dans le vaste univers : il est léger : il a deux ailes pour s'envoler : comment arrêter son essor ?

  • S'il est glorieux de faire des conquêtes, il ne l'est pas moins de les garder : l'un est souvent l'ouvrage du hasard, l'autre est un effet de l'art.

  • Ne t'abandonne point à des amours effrénées ; non, l'amour n'est point un dieu ; il est de toutes les passions la plus dangereuse et la plus funeste.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus