Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant VI, vers 194-210

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant VI
L'arrivée d'Ulysse en Phéacie -Nausicaa indique à Ulysse où il est. Elle rappelle ses suivantes et leur intile de prendre soin de Lui.
194
Et je t'indiquerai le chemin de notre chef-lieu juridique régional et je te révélerai le nom de nos conscrits.
195
D'une part, les Phéaciens possèdent cette cité et cette terre (aux alentours)
196
et moi, je suis la fille du magnanime Alcinoos
197
qui est le premier des Phéaciens pour ce qui est de la gouvernance militaire et civile.
198
Ainsi expliqua-t-elle puis à ses confidentes aux coiffures apprêtées, elle ordonna :
199
«Restez avec moi, mesdames ! Vers quel endroit fuyez-vous après avoir vu une virilité ?
200
Pensez-vous sérieusement que ce pauvre hère puisse être en collusion avec des ennemis ?
201
Cet homme ne peut être le mortel qui nous épouvantera car il n'est pas encore né
202
celui qui arriverait sur la terre des Phéaciens pour y apporter les hostilités !
203
Car nous sommes très chers aux immortels.
204
De plus, nous habitons à l'écart dans le bassin (méditerranéen) au très grand périmètre martelé par les vagues,
205
aux confins de la civilisation, et aucun d'entre nous n'a de relations avec d'autres mortels.
206
Mais chaque fois qu'un quelconque malheureux égaré arrive chez nous,
207
il faut maintenant en avoir soin car de Zeus proviennent tous
208
les étrangers ou les mendiants et tout don (même) modique lui est cher.
209
Mais offrez donc, mes dévouées servantes, à notre hôte à manger et à boire,
210
baignez-le dans le fleuve, en un lieu qui est à l'abri du vent.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας ζ
Ὀδυσσέως ἄφιξις εἰς Φαιάκας.
194
Ἄστυ δέ τοι δείξω, ἐρέω δέ τοι οὔνομα λαῶν.
195
Φαίηκες μὲν τήνδε πόλιν καὶ γαῖαν ἔχουσιν,
196
εἰμὶ δ᾽ἐγὼ θυγάτηρ μεγαλήτορος Ἀλκινόοιο
197
τοῦ δ᾽ἐκ Φαιήκων ἔχεται κάρτος τε βίη τε.
198
Ἦ ῥα καὶ ἀμφιπόλοισιν ἐυπλοκάμοισι κέλευσε·
199
«Στῆτέ μοι, ἀμφίπολοι· πόσε φεύγετε φῶτα ἰδοῦσαι ;
200
Ἦ μή πού τινα δυσμενέων φάσθ᾽ἔμμεναι ἀνδρῶν ;
201
Οὐκ ἔσθ᾽οὗτος ἀνὴρ διερὸς βροτὸς οὐδὲ γένηται
202
ὅς κεν Φαιήκων ἀνδρῶν ἐς γαῖαν ἵκηται δηιοτῆτα φέρων :
203
Μάλα γὰρ φίλοι ἀθανάτοισιν.
204
Οἰκέομεν δ᾽ἀπάνευθε πολυκλύστωι ἐνὶ πόντωι,
205
ἔσχατοι, οὐδέ τις ἄμμι βροτῶν ἐπιμίσγεται ἄλλος.
206
Ἀλλ᾽ὅδε τις δύστηνος ἀλώμενος ἐνθάδ᾽ἱκάνει,
207
τὸν νῦν χρὴ κομέειν πρὸς γὰρ Διός εἰσιν ἅπαντες
208
ξεῖνοί τε πτωχοί τε δόσις δ᾽ὀλίγη τε φίλη τε.
209
Ἀλλὰ δότ᾽ἀμφίπολοι, ξείνωι βρῶσίν τε πόσιν τε,
210
λούσατέ τ᾽ἐν ποταμῶι ὅθ᾽ἐπὶ σκέπας ἔστ᾽ἀνέμοιο.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus