Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant IV, vers 326-350

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant IV
Les événements à Sparte - Ménélas le plaint, prévoit le retour d'Ulysse et va détailler ce qu'il sait.
326
«Ne me bercez pas d'espérances vaines soit par crainte soit par compassion
327
mais apprenez-moi tout, comment vous l'avez entrevu voire côtoyé.
328
Je vous en supplie, (dites-moi) si naguère, d'une façon ou d'une autre mais avec certitude, mon père, le vaillant Ulysse,
329
a œuvré, soit en parole soit en quelque action, en vous apportant son soutien
330
au pays des Troyens, où les Achéens ont souffert tant de maux ;
331
remémorez-vous d'eux maintenant pour ma gouverne et parlez-moi avec sincérité.»
332
Alors le blond Ménélas, très indigné, lui répond :
333
«Pauvre de toi ! Pour sûr, il plaît à ces hommes de peu de puissance
334
de vouloir se vautrer sur la couche d'un vaillant militaire !
335
Mais comme lorsque dans la tanière d'un vaillant lion, une biche
336
a fait se coucher des faons nouveaux-nés non sevrés
337
tandis qu'elle va s'appuyer (pour se gratter contre les arbres) sur les flancs boisés d'une montagne ou va se procurer sa subsistance en broutant (et en buvant) dans le creux des vallons,
338
quand ensuite le lion revient dans son repaire,
339
il assène un sort peu enviable à l'une et aux autres,
340
de même Ulysse attribuera un sort peu enviable à chacun (des prétendants).
341
Plût à Zeus le père, à Athèna et à Apollon
342
qu'il soit tel qu'il était naguère dans Lesbos la bien conçue
343
quand, à la fin d'un débat, il s'était levé pour contester Philomèléidès !
344
et il l'avait déstabilisé courageusement et cela avait réjoui tous les Achéens.
345
Si, ainsi Ulysse, tel que je le vis en majesté, en venait aux mains avec les prétendants,
346
Mais ces explications que tu me demandes et pour lesquelles tu m'implores, je ne te les dirais assurément pas
347
avec des omissions ou en biaisant ni (a fortiori) ne te mentirai
349
mais, telles que l'infaillible vieux Loup de mer me les a dites,
350
je ne t'en cacherai rien ni même n'en omettrai un mot.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας δ
Τὰ ἐν Λακεδαίμονι.
326
Μηδέ τί μ᾽αἰδόμενος μειλίσσεο μηδ᾽ἐλεαίρων
327
ἀλλ᾽εὖ μοι κατάλεξον ὅπως ἤντησας ὀπωπῆς.
328
Λίσσομαι, εἴ ποτέ τοί τι πατὴρ ἐμός, ἐσθλὸς Ὀδυσσεὺς
329
ἢ ἔπος ἠέ τι ἔργον ὑποστὰς ἐξετέλεσσε
330
331
τῶν νῦν μοι μνῆσαι, καί μοι νημερτὲς ἐνίσπες. (cf. IV, 314)
332
Τὸν δὲ μέγ᾽ὀχθήσας προσέθη ξανθὸς Μενέλαος·(cf. IV, 30)
333
«Ὢ πόποι, ἦ μάλα δὴ κρατερόφρονος ἀνδρὸς
334
ἐν εὐνῆι ἤθελον εὐνηθῆναι ἀνάλκιδες αὐτοὶ ἐόντες :
335
Ὡς δ᾽ὁπότ᾽ἐν ξυλόχωι ἔλαφος κρατεροῖο λέοντος
336
νεβροὺς κοιμήσασα νεηγενέας γαλαθηνοὺς
337
κνημοὺς ἐξερέηισι καὶ ἄγκεα ποιήεντα βοσκομένη
338
ὁ δ᾽ἔπειτα ἑὴν εἰσήλυθεν εὐνήν,
339
alors il attribue un sort peu enviable à l'une et aux autres,
340
ὣς Ὀδυσεὺς κείνοισιν ἀεικέα πότμον ἐφήσει.
341
Αἲ γάρ, Ζεῦ τε πάτερ καὶ Ἀθηναίη καὶ Ἄπολλον,
342
τοῖος ἐών οἷός ποτ᾽ἐυκτιμένηι ἐνὶ Λέσβωι
343
ἐξ ἔριδος Φιλομηλεΐδηι ἐπάλαισεν ἀναστάς
344
κὰδ δ᾽ἔβαλε κρατερῶς κεχάροντο δὲ πάντες Ἀχαιοί.
345
tous bénéficieraient de noces amères et de Moires précoces !
346
Ταῦτα δ᾽ἅ μ᾽εἰρωτᾶις καὶ λίσσεαι, οὐκ ἂν ἐγώ γε
347
ἄλλα παρὲξ εἴποιμι παρακλιδόν, οὐδ᾽ἀπατήσω
349
ἀλλὰ τὰ μέν μοι ἔειπε γέρων ἅλιος νημερτής,
350
τῶν οὐδέν τοι ἐγὼ κρύψω ἔπος οὐδ᾽ἐπικεύσω.
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus