Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

2678 citations | 100 auteurs | 6 régions
Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant III, vers 71-91

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant III
Mentor-Athèna et Tèlémaque prennent part à la cérémonie dînatoire. Quand ils sont rassasiés, Nestor les interroge. Qui sont-ils ?
71
Ô Étrangers, mes hôtes, qui êtes-vous ? D'où venez vous par les routes humides1 ?
72
Est-ce pour quelque motif ou bien allez-vous à l'aventure sans motif, tels des forbans qui écument les mers, hasardant leurs vies et apportant le malheur aux hommes d'un autre pays ? »
75
À son tour, le prudent Tèlémaque lui répliqua avec aplomb car Athèna elle-même avait insufflé en son esprit l'audace afin qu'il pût s'informer au sujet de la disparition de son père et afin que lui-même acquière une réputation de vaillance parmi les hommes.
79
« Ô Nestor, fils de Nélée, grande gloire militaire des Achéens, tu demandes d'où nous sommes et c'est moi qui vais te l'apprendre.
81
Nous arrivons d'Ithaque où culmine le Mont Nèios et pour un motif, privé et non pas d'intérêt général, que je vais exposer.
83
Je (fais une) démarche2 pour découvrir (toute information) relative à mon illustre père, s'il était possible d'entendre parler du vigoureux Ulysse, l'homme aux qualités divines, dont on dit que toi et lui combattant naguère, vous renversâtes la cité des Troyens.
86
En effet, d'une part, nous avons appris, pour tous les autres qui combattaient contre les Troyens, où chacun d'eux a péri d'une fin de vie déplorable mais le fils de Cronos nous rend encore mystérieuse la fin de vie de ce héros.
89
En effet, personne ne peut nous dire clairement si et où il a péri, s'il fut terrassé sur le continent (asiatique) par des soldats ennemis ou bien noyé dans la mer, parmi les vagues, chez Amphitrite.
Οδύσσεια
Οδύσσεια Γ
71
Ὦ ξεῖνοι, τίνες ἐστέ ; πόθεν πλεῖθ᾽ὑγρὰ κέλευθα ; (IX, 252-255)
72
Ἤ τι κατά πρῆξιν ἦ μαψιδίως ἀλάλησθε (IX, 253-255) οἷά τε ληιστῆρες ὑπεὶρ ἅλα τοί τ᾽ἀλόωνται ψυχὰς παρθέμενοι κακὸν ἀλλοδαποῖσι πέροντες ; »
75
Τὸν δ᾽αὖ Τηλέμαχος πεπνυμένος ἀντίον ηὔδα (I, 213 ; I, 230 ; I, 306 ; I, 345 ; I, 388 ; I, 412 ; III, 21) θαρσήσας· αὐτὴ γὰρ ἐνὶ φρεσὶ θάρσος Ἀθήνη θῆχ᾽ἵνα μιν περὶ πατρὸς ἀποιχομένοιο ἔροιτο (I, 135)
79
« Ὦ Νέστορ Νηληϊάδη, μέγα κῦδος Ἀχαιῶν, εἴρεαι ὁππόθεν εἰμέν ἐγὼ δέ κέ τοι καταλέξω.
81
Ἡμεῖς ἐξ Ἰθάκης ὑπονηίου εἰλήλουθμεν· (cf. I, 186) πρῆξις δ᾽ἥδ᾽ἰδίη οὐ δήμιος ἣν ἀγορεύω.
83
Πατρὸς ἐμοῦ κλέος εὐρὺ μετέρχομαι, ἤν που ἀκούσω δίου Ὀδυσσῆος ταλασίφρονος, ὅν ποτέ φασι σὺν σοὶ μαρνάμενον Τρώων πόλιν ἐξαλαπάξαι.
86
Ἄλλους μὲν γὰρ πάντας ὅσοι Τρωσὶν πολέμιξον, πευθόμεθ᾽ἧχι ἕκαστος ἀπώλετο λυγρῶι ὀλέθρωι κείνου δ᾽αὖ καὶ ὄλεθρον ἀπευθέα θῆκε Κρονίων.
89
Οὐ γάρ τις δύναται σάφα εἰπέμεν ὁππόθ᾽ὄλωλεν, εἴθ᾽ὅ γ᾽ἐπ᾽ἠπείρου δάμη ἀνδράσι δυσμενέεσσιν, εἴτε καὶ ἐν πελάγει μετὰ κύμασιν Ἀμφιτρίτης.
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus