Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant II, vers 96-112

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant II
La ruse de Pénélope : tisser le jour et détisser la nuit le linceul de Laërte
96
« Chers Chevaliers courtois1, puisque Ulysse, (mon mari) aux qualités divines, est mort,
97
attendez, avant de vous impatienter de me voir remariée, que j’aie terminé ce tissu, pour que mon fil de chaîne ne soit pas gaspillé,
99
un linceul pour le méritant Laërte, afin que, quand la Moire funeste l’aura fait terrasser par la mort qui étend les hommes de tout leur long,
101
aucune Achéenne ne me reproche en procès populaire
102
qu’il se ferait que lui qui a gagné tant de richesses (durant sa vie) repose en terre sans suaire. »
103
Ainsi nous supplia-t-elle et notre cœur indomptable2 se montra-t-il pour une fois docile.
104
Dès lors, le jour, elle tissait une grande toile mais elle la détissait, la nuit, sitôt qu'on allumait les torches.
106
Ainsi, pendant trois ans, a-t-elle temporisé par ruse et a-t-elle mystifié les Achéens ;
107
mais lorsqu'arriva la quatrième année, au retour du printemps, alors, mieux vaut tard que jamais, une de ses suivantes qui venait d’y voir clair, nous révéla (la ruse), et nous la surprîmes sur le fait en train de détisser sa magnifique toile.
110
Voilà comment elle termina son ouvrage, en rechignant et forcée.
111
Et voilà ce que ses patients soupirants te répliquent, afin que tu en prennes conscience et que le sachent aussi tous les Achéens.
Οδύσσεια
Οδύσσεια Β
96
« Κοῦροι ἐμοὶ μνηστῆρες, ἐπεὶ θάνε δῖος Ὀδυσσεύς,
97
μίμνετ᾽ἐπειγόμενοι τὸν ἐμὸν γάμον, εἰς ὅ κε φᾶρος ἐκτελέσω, μή μοι μεταμώνια νήματ᾽ὄληται,
99
Λαέρτῃ ἥρωι ταφήιον, εἰς ὅτε κέν μιν μοῖρ᾽ὀλοὴ καθέλῃσι τανηλεγέος θανάτοιο,
101
μή τίς μοι κατὰ δῆμον Ἀχαιϊάδων νεμεσήσῃ
102
αἴ κεν ἄτερ σπείρου κεῖται πολλὰ κτεατίσσας. »
103
Ὣς ἔφαθ᾽ἡμῖν δ᾽αὖτ᾽ἐπεπείθετο θυμὸς ἀγήνωρ.
104
Ἔνθα καὶ ἠματίη μὲν ὑφαίνεσκεν μέγαν ἱστόν νύκτας δ᾽ἀλλύεσκεν, ἐπεὶ δᾀδας παραθεῖτο.
106
Ὣς τρίετες μὲν ἔληθε δόλῳ καὶ ἔπειθεν Ἀχαιούς·
107
ἀλλ᾽ὅτε τέτρατον ἦλθεν ἔτος καὶ ἐπήλυθον ὧραι, καὶ τότε δή τις ἔειπε γυναικῶν, ἣ σάφα ᾔδη καὶ τήν γ᾽ἀλλύουσαν ἐφεύρομεν ἀγλαὸν ἱστόν.
110
Ὣς τὸ μὲν ἐξετέλεσσε καὶ οὐκ ἐθέλουσ᾽ὑπ᾽ἀνάγκης.
111
Σοὶ δ᾽ὧδε μνηστῆρες ὑποκρίνονται, ἵν᾽εἰδῇς αὐτὸς σῷ θυμῷ εἰδῶσι δὲ πάντες Ἀχαιοί.
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus