Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant I, vers 399-420

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant I
Eurymaque rassure Tèlémaque en le disant maître de sa maisonnée mais s'enquiert de l'hôte parti rapidement
399
Eurymaque, le fils de Polybe, lui répartit alors :
400
« Tèlémaque, toutes ces choses reposent, certes, sur les genoux des dieux, (comme de savoir) lequel parmi les Achéens régnera sur Ithaque la maritime ; mais tu conserves tes biens et tu es le maître de ta maisonnée.
403
Puisse nul homme se présenter pour, malgré toi, de force, t’arracher violemment tes propriétés, tant qu’il y aura des habitants à Ithaque.
405
Mais je désire t’interroger, mon brave prince, au sujet de l’étranger ;
406
D'où venait cet homme ? De quel continent se targuait-il d’être ? Où sont plus précisément les siens et quelle est sa patrie ? T’apportait-il, de plus, quelque nouvelle du retour de ton père ? Ou bien est-il venu en souhaitant s’acquitter d’une sienne dette ?
410
Il est parti tout à coup comme un messager (d’astreinte) s’élancerait sur son char ; il était resté en arrière sans se présenter ; en effet, il n’avait pourtant pas le visage d’un malheureux quelconque.
412
Le prudent Tèlémaque lui répondit alors :
413
« Eurymaque, assurément, le retour de mon père est peu vraisemblable donc je ne crois plus à une (telle) nouvelle, d’où quelle provienne,
415
et ne m’intéresse à aucune (telle) prophétie, chaque fois que ma mère convoque dans le Mégaron un devin pour l’interroger.
417
Il s’agit d’un hôte de ma famille originaire de Taphos ; il se présente comme Mentès, fils du courageux Anchiaos et, modestie mise à part, il règne sur les Taphiens, adeptes de l’aviron.
420
Ainsi Tèlémaque parla-t-il mais, dans son for intérieur, il avait (bien) reconnu une déesse immortelle.
Οδύσσεια
Οδύσσεια Α
399
Τὸν δ᾽αὖτ᾽Εὐρύµαχος, Πολύβου παῖς, ἀντίον ηὔδα·
400
« Τηλέµαχ᾽, ἤτοι ταῦτα θεῶν ἐν γούνασι κεῖται, ὅς τις ἐν ἀµφιάλῳ Ἰθάκῃ βασιλεύσει Ἀχαιῶν· κτήµατα δ᾽ αὐτὸς ἔχοις καὶ δώµασιν οἷσιν ἀνάσσοις.
403
Μὴ γὰρ ὅγ᾽ ἔλθοι ἀνὴρ, ὅστις σ᾽ ἀέκοντα βίηφιν κτήµατ᾽ ἀπορραίσει, Ἰθάκης ἔτι ναιεταώσης.
405
Ἀλλ᾽ἐθέλω σε, φέριστε, περὶ ξείνοιο ἐρέσθαι·
406
ὁππόθεν οὗτος ἀνὴρ, ποίης δ᾽ ἐξ εὔχεται εἶναι γαίης· ποῦ δέ νύ οἱ γενεὴ καὶ πατρὶς ἄρουρα· ἠέ τιν᾽ ἀγγελίην πατρὸς φέρει ἐρχοµένοιο, ἢ ἑὸν αὐτοῦ χρεῖος ἐελδόµενος τόδ᾽ ἱκάνει ;
410
Oἷον ἀναΐξας ἄφαρ οἴχεται· οὐδ᾽ ὑπέµεινεν γνώµεναι· οὐ µὲν γάρ τι κακῷ εἰς ὦπα ἐῴκει. »
412
Τὸν δ᾽ αὖ Τηλέµαχος πεπνυµένος ἀντίον ηὔδα·
413
« Εὐρύµαχ᾽, ἤτοι νόστος ἀπώλετο πατρὸς ἐµοῖο· οὔτ᾽ οὖν ἀγγελίῃς ἔτι πείθοµαι, εἴποθεν ἔλθοι,
415
οὔτε θεοπροπίης ἐµπάζοµαι, ἥντινα µήτηρ ἐς µέγαρον καλέσασα θεοπρόπον ἐξερέηται.
417
Ξεῖνος δ᾽ οὗτος ἐµὸς πατρώϊος ἐκ Τάφου ἐστίν· Μέντης δ᾽ Ἀγχιάλοιο δαΐφρονος εὔχεται εἶναι υἱός ἀτὰρ Ταφίοισι φιληρέτµοισιν ἀνάσσει.
420
Ὣς φάτο Τηλέµαχος· φρεσὶ δ᾽ ἀθανάτην θεὸν ἔγνω. »
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus